Accord pour la recapitalisation de la SAR !

Les actionnaires au sein du Conseil d'administration de la SAR viennent de trouver un accord pour la recapitalisation de la société après plusieurs mois de tiraillement et de procédures judiciaires.

SAR senegal

.

Le Conseil d’administration et l’Assemblée générale extraordinaire tenus ce jeudi 30 décembre 2021 ont approuvé un package de résolutions. Locafrique supporte la position de l’État dans l’option de recapitalisation de la SAR (Société africaine de raffinage).

Selon Confidentiel Afrique, au lieu des 420 milliards de FCFA qui constituaient le point de friction entre Locafrique et le reste des actionnaires, le Conseil d’administration s’est arrimé sur la demande de Locafrique.

Un bridge loan d’un montant de 90 millions d’euros (soit 60 milliards de FCFA) a été approuvé. Les besoins immédiats de la société africaine de raffinage sont estimés à 60 milliards de FCFA. Ces fonds serviront à oxygéner les turbines asphyxiées par le déficit de la SAR.

L'ORIGINE DES BISBILLES ENTRE LOCAFRIQUE ET LA SAR

Le 30 juin 2017, Locafrique rentrait dans le capital de la Société africaine de raffinage (SAR) à hauteur de 34% suite au rachat des actions alors détenues par la société Petrolum Chemicals & Mining Company (PCMC) appartenant au groupe Bin Laden. L’une des mesures phares de la convention de partenariat était de permettre à Locafrique, de passer de 34% à 51% du capital de la SAR, par la cession de 17% des parts détenues par Petrosen, actionnaire majoritaire de la SAR. Il convient de rappeler que cet accord n'a toujours pas été respecté et que Locafrique s'en est ouvertement indigné.

Mais, au titre de l’exercice 2020, la SAR a réalisé une perte de 59 milliards de FCFA avec des fonds propres négatifs de l’ordre de 53 milliards de FCFA. C'est cette situation qui a poussé le Conseil d'administration de la SAR à la recapitalisation de la société.

C'est au sujet de cette recapitalisation que Locafrique et le Conseil d'administration de la SAR se sont heurtés. En effet, l'actionnaire minoritaire propose d’inscrire dans les comptes le siège de la SAR estimé à 92 hectares et évaluée aujourd’hui à 115 milliards FCFA. Ce qui permettrait de corriger largement les fonds propres négatifs avec au final un solde de fonds propres positifs de l’ordre de 61 milliards FCFA au minimum. Ce que la SAR, qui tablait sur un plan de financement de plus de 420 milliards FCFA entièrement basé sur les fonds des actionnaires et la marge de soutien, ne voulait pas entendre.

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Dieuppeul: Un chauffeur d'un bus Tata victime d'une hypoglycémie  percute un Taxi

Dieuppeul: Un chauffeur d'un bus Tata victime d'une hypoglycémie percute un Taxi

Pétrole : mauvaise nouvelle pour les consommateurs !

Pétrole : mauvaise nouvelle pour les consommateurs !

L'OPEP décide de réduire la production de pétrole

L'OPEP décide de réduire la production de pétrole

La chanteuse camerounaise Blanche Bailly victime de violence policière

La chanteuse camerounaise Blanche Bailly victime de violence policière

Indice de prospérité́ : Le Sénégal classé 105e sur 167 pays

Indice de prospérité́ : Le Sénégal classé 105e sur 167 pays

Collecte de fonds : le site internet de Sonko attaqué

Collecte de fonds : le site internet de Sonko attaqué

AttijariWafa Bank condamnée à payer 11 milliards FCFA à Bocar Samba Dièye

AttijariWafa Bank condamnée à payer 11 milliards FCFA à Bocar Samba Dièye

Coupe du monde Qatar 2022 : Paris n’installera pas d’écran géant

Coupe du monde Qatar 2022 : Paris n’installera pas d’écran géant

Peine très lourde requise contre Boy Djiné

Peine très lourde requise contre Boy Djiné