Le Sénégal a dépensé 142 milliards Fcfa en armement en 2020

La France a rendu public son rapport annuel sur les exportations d’armements effectuées en 2020.

L'Armée sénégalaise lors du défilé du 4 avril 2019

D’après le rapport du ministère français des Armées sur les exportations d’armes, le Sénégal est le premier client de la France en dans l’espace subsaharien en armement.

Aucun pays du G5 Sahel, c'est à dire des États en guerre contre le djihadisme, ne figure parmi les principaux importateurs. Les grands acheteurs sont, plutôt, dans l’ordre, le Nigeria, l’Angola et le Soudan. Le Cameroun et le Sénégal sont juste derrière.

En 2020, en pleine pandémie sanitaire, le Sénégal a acheté à la France des armes d’une valeur de plus de 142 milliards. De 2011 à 2020, le Sénégal a passé des commandes en armement d’un montant global de 361,3 millions d’euros, soit 237,017 milliards FCFA.

Les plus grosses commandes d’armes ont été faites en 2011, 2015, 2018 et 2020. 35,1 millions d’euros ont été dépensés en 2011, alors qu’en 2015 et 2018, l’acquisition d’armes à la France a coûté respectivement 21,9 et 75,7 millions d’euros.

Dans le même temps, le rapport révèle que des licences pour différents types d’armes ont été délivrées en 2020 aux clients de l’industrie de l’armement français.

Pour le Sénégal, il est rapporté que 10 licences pour 7,354 402 euros ont été délivrées pour différents types de matériels militaires, la même année.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn