L'Etat emprunte 1935 milliards FCFA pour relancer le chemin de fer Dakar-Tambacounda

L’arrêt depuis 2018 du service ferroviaire sur l’axe Dakar-Tambacounda sera bientôt un mauvais souvenir.

Cité des rails dans la région de Thiès

L’Etat sénégalais a acquis un financement de 1935 milliards FCFA (2,9 milliards d’euros) de la part du Canada, par l’entremise de la Coopération commerciale canadienne (CCC) en vue de financer le projet ferroviaire «Dakar-Tamba fast track». C’est ce que révèle Kibily Touré, directeur général de la Société nationale des chemins de fer du Sénégal (SN-CFS), lors d’un entretien accordé à L’OBS.

Le "Dakar-Tamba fast track" est un projet ferroviaire qui porte sur la reconstruction de la voie ferrée reliant Dakar à Tambacounda, une ville de l’Est du pays, située à environ 467 km de la capitale. Le projet tel que présenté, devrait permettre d’ériger « une nouvelle ligne à écartement standard dotée de deux voies, avec un poids à l’essieu de 22,5 tonnes ». Un premier segment qui constitue en même temps l’axe ferroviaire principal auquel seront adossées des lignes auxiliaires de 194 km de linéaire qui sont des embranchements miniers, industriels et portuaires.

Pour l’exécution du projet, AECOM, le géant canadien de la construction, affiche depuis l’année dernière son intention de conduire l’exécution des travaux.

En attendant d’obtenir la validation de l’accord qui sera signé avant fin octobre, les travaux débuteront en septembre 2022. Avec comme délai d’exécution 54 mois.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn