Shakira citée dans une nouvelle affaire de fraude fiscale

La célèbre chanteuse colombienne, Shakira, se retrouve de nouveau sous les projecteurs pour des accusations de fraude fiscale. Cette fois-ci, il est question d'une somme considérable de six millions d'euros selon les informations révélées par le Parquet.

Shakira

Cette affaire s'ajoute aux ennuis judiciaires déjà existants pour l'artiste, qui doit comparaître devant la justice espagnole en novembre pour des accusations de fraude fiscale remontant à la période 2012-2014.

La nouvelle affaire, instruite par un juge d'un tribunal en banlieue de Barcelone, concerne des irrégularités présumées dans les déclarations d'impôt sur le revenu et d'impôt sur la fortune de Shakira pour l'année 2018. À cette époque, la chanteuse résidait à Miami, mais les autorités espagnoles l'accusent d'avoir utilisé des sociétés basées dans des paradis fiscaux pour éviter le paiement complet de ses impôts.

Le montant de la fraude, selon le Parquet, s'élève à un total de 6,6 millions d'euros, en incluant les intérêts de retard et les frais de régularisation.

Dans une réaction immédiate, les représentants de Shakira ont déclaré que la chanteuse n'avait reçu aucune notification officielle concernant cette nouvelle accusation alors qu'elle réside à Miami, où se trouve son adresse officielle.

ADVERTISEMENT

Cette nouvelle affaire de fraude fiscale éclate à quelques semaines seulement de l'ouverture du procès de Shakira à Barcelone, prévu pour le 20 novembre, pour des faits de fraude fiscale survenus entre 2012 et 2014.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT