Dérives audiovisuelles : Jamra porte plainte contre "Cirque noir"

La nouvelle série dénommée "Cirque noir" fait polémique.

Cirque noir

La diffusion des premiers épisodes a fait sursauter l'ONG islamique. Des scènes explicites de pornographie y sont produites, ce que l'organisation combat fermement depuis sa création, pour la préservation des bonnes mœurs et valeurs culturelles sénégalaises.

Après la série « Infidèles », l’ONG Jamra traque les acteurs de la série « Cirque noir » qui fait polémique. Dans ce film, on voit des jeunes s’adonner à des scènes "pornographiques". Rien que la bande annonce fait flipper. Cette série en est à son quatrième épisode sur Youtube.

Outre les images obscènes, la promotion des charlatans y est de mise. Suffisant pour que l’ONG Jamra porte plainte. Les acteurs activement recherchés par la police.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Autoriser les notifications dans les paramètres du navigateur

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Pape Diop a tranché

Pape Diop a tranché

Meurtre d’une femme enceinte : un couple sénégalais arrêté en France

Meurtre d’une femme enceinte : un couple sénégalais arrêté en France

Pourquoi il est dangereux d'utiliser de l'eau de javel dans la maison

Pourquoi il est dangereux d'utiliser de l'eau de javel dans la maison

Élections des membres du HCCT: l'inter coalition Yewwi- Wallu ne participera pas

Élections des membres du HCCT: l'inter coalition Yewwi- Wallu ne participera pas

Rufisque : 100 migrants portés disparus

Rufisque : 100 migrants portés disparus

Maroc: le film de l'accident de Wally Seck raconté par son manager

Maroc: le film de l'accident de Wally Seck raconté par son manager

Justice: vers une composition incomplète du conseil constitutionnel !

Justice: vers une composition incomplète du conseil constitutionnel !

WhatsApp annonce une très bonne nouvelle !

WhatsApp annonce une très bonne nouvelle !

La Guinée de mal en pis [Opinion du Contributeur]

La Guinée de mal en pis [Opinion du Contributeur]