ADVERTISEMENT

Le mystique au Cinéma et dans la production audiovisuelle : "Njabar", la dernière née

La série Njabar est l’une des dernières production d’Even Prod. Une série qui entre au cœur d’une réalité bien présente dans la société sénégalaise : les pouvoirs mystiques.

Affiche Série Ndiabar

.

ADVERTISEMENT

LE "MYSTIQUE" AU CINEMA

Notons que le thème du mystique a été maintes fois abordé par les cinéastes sénégalais. Sembene Ousmane développe le thème dans "Xala". Dans ce film, il confère un grand pouvoir au mystique avec le personnage de le mendiant aveugle, incarné par Douta Seck. Ce qui est aussi intéressant dans ce film, c’est la manière dont Sembene place le mystique entre la tradition et la modernité avec le refus d’El Hadji Abdou Kader de s’adonner aux pratiques traditionnels avant la nuit nuptiale.

Sembène revient aussi dans le mystique avec le film Ceddo. Deux autres films qui illustrent la présence récurrente du mystique dans le cinéma sénégalais : "Mossane" de Safi Faye avec Abou Camara qui joue le rôle de féticheur et le " Prix du Pardon" En dehors de nos frontières nous pouvons citer par excellence "la colère des Dieu d’Idrissa Ouédraogo".

LE MYSTIQUE DANS LA PRODUCTION AUDIOVISUELLE

Le thème a aussi été abordé dans la production audiovisuelle. Retenons que durant les années 80, la Troupe Daaray Kocc s’illustrait avec « operation Xamb ». Dernièrement, Even Prod s’inscrit dans ce sillage avec Njabar. Nous retenons d’emblée l'élaboration de certains personnages. Nous avons Alou, un émigré qui est revenu au Sénégal sans pour autant savoir ce qui l’a ramené au pays ; un couple qui vit dans le bonheur nonobstant leur pauvreté ( Maimouna et Mbissane), ce même couple devait admirer les mirages de la richesse grâce aux arnaques autours des pratiques mystiques ; un homme qui place le mystique au centre de sa vie (Birima) et pour finir, un jeune paresseux qui refuse de travailler liant tout au mystique.

Sous les traits de l’humour, parfois, Njabar s’intéresse a la place que tient le mystique au sein de la société. Autre fait majeur qui revient sur la récurrence du thème au niveau de la production cinématographique : une corrélation entre une scène dans Njabar et une autre dans un téléfilm produit 30 ans plutôt : Un DG peut en cacher un autre.

En effet, dans les deux productions, nous avons des cadres d’entreprises qui ont trouvé des objets mystiques dans leur bureau. Les scènes sont identiques. La série s’intéresse aussi aux arnaques liées au mystique. Polygamie, Voyage, Travaux…en moins de 10 épisodes, Njabar a souligne les principaux traits de l’utilisation du mystique dans notre société avec des personnages aussi variés que mouvants. Reste a savoir le cap qui sera amorce dans les prochains épisodes.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

NBA : Les Bucks battent le Heat grâce à un triple-double d'Antetokoumpo

NBA : Les Bucks battent le Heat grâce à un triple-double d'Antetokoumpo

Real Madrid : 18e blessure pour Eden Hazard

Real Madrid : 18e blessure pour Eden Hazard

Voici pourquoi nous détestons travailler le lundi matin

Voici pourquoi nous détestons travailler le lundi matin

Dix inventions de l'Égypte ancienne encore utilisées toujours

Dix inventions de l'Égypte ancienne encore utilisées toujours

Port de Ndayane : les travaux physiques démarrent ce mois-ci

Port de Ndayane : les travaux physiques démarrent ce mois-ci

Le Sénégal 'à nouveau' champion d'Afrique !

Le Sénégal 'à nouveau' champion d'Afrique !

CHAN 2022 : le onze du Sénégal pour affronter l'Algérie

CHAN 2022 : le onze du Sénégal pour affronter l'Algérie

Sexo : ces phrases à ne jamais dire au lit, selon une sexologue

Sexo : ces phrases à ne jamais dire au lit, selon une sexologue

Dieng crache sur Longoria : 'il ne dit pas la vérité'

Dieng crache sur Longoria : 'il ne dit pas la vérité'

ADVERTISEMENT