Qui vit plus longtemps, les hommes ou les femmes ?

À l'heure où l'on s'interroge sur la santé, le mode de vie et la longévité, une vieille question persiste : qui vit plus longtemps entre les hommes et les femmes ? La recherche de cette réponse s'appuie sur des facteurs complexes qui façonnent nos vies, de la génétique aux normes sociétales.

Homme et femme

Rejoignez-nous pour un voyage dans le monde fascinant du genre et de l'espérance de vie.

Les statistiques sont souvent notre première source d'information. Au niveau mondial, ce n'est un secret pour personne que les femmes ont tendance à vivre plus longtemps que les hommes. Selon les données de l'Organisation mondiale de la santé, en 2016, l'espérance de vie mondiale à la naissance était de 74,2 ans pour les femmes et de 69,8 ans pour les hommes. Cet écart de cinq ans est une tendance constante observée dans différents pays et cultures.

D'un point de vue biologique, l'avantage féminin en matière d'espérance de vie commence tôt. Les chercheurs pensent que le deuxième chromosome X chez les femmes pourrait offrir un avantage génétique dans la lutte contre certaines maladies. L'œstrogène, une hormone que l'on trouve principalement chez les femmes, a également été associé à des effets potentiellement protecteurs sur le système cardiovasculaire. Ces facteurs, parmi d'autres, contribuent à la résistance des femmes à certains problèmes de santé.

ADVERTISEMENT

Si la biologie joue un rôle, les modes de vie sont tout aussi importants. Les hommes sont statistiquement plus susceptibles d'adopter des comportements plus risqués tels que le tabagisme, la consommation excessive d'alcool et les professions dangereuses. Ces comportements peuvent augmenter la probabilité d'accidents et de maladies chroniques, réduisant ainsi l'espérance de vie. À l'inverse, les femmes ont tendance à adopter des habitudes plus saines.

Les normes et les attentes de la société peuvent également influencer la longévité. Les stéréotypes sexuels traditionnels placent souvent les femmes dans un rôle de soignantes, les encourageant à privilégier leur propre santé et celle de leur famille. D'autre part, les hommes peuvent ressentir le poids de la société, ce qui les pousse à être les principaux soutiens de famille, négligeant ainsi leur santé.

Ces dernières années, l'écart d'espérance de vie entre les hommes et les femmes a fait l'objet d'une prise de conscience croissante. Les campagnes d'éducation, les initiatives en matière de soins de santé et l'évolution des normes sociales contribuent toutes à combler cet écart. Les hommes comme les femmes reconnaissent l'importance d'un mode de vie équilibré, de bilans de santé réguliers et de partage des responsabilités familiales et relationnelles.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Sexy et sensuelle, Aicha Koné expose sa nouvelle poitrine dans des clichés torrides

Sexy et sensuelle, Aicha Koné expose sa nouvelle poitrine dans des clichés torrides

Adolescence: le cyber harcèlement et ses conséquences sur les ados

Adolescence: le cyber harcèlement et ses conséquences sur les ados

Les vergetures après l’accouchement : quelle solution pour les faire disparaître

Les vergetures après l’accouchement : quelle solution pour les faire disparaître

AIBD : les chiffres du trafic aérien

AIBD : les chiffres du trafic aérien

Thiès : un homme assomme le mari de sa 'maîtresse'

Thiès : un homme assomme le mari de sa 'maîtresse'

Vatican: le Pape François appelle à la paix en Afrique

Vatican: le Pape François appelle à la paix en Afrique

RDC : les USA accusent le Rwanda de soutenir le M23

RDC : les USA accusent le Rwanda de soutenir le M23

Ziguinchor : confondu à un voleur, Z. Sagna sauvagement abattu par un groupe de jeunes

Ziguinchor : confondu à un voleur, Z. Sagna sauvagement abattu par un groupe de jeunes

Hôpital Fann : 15 malades évacués après un incendie

Hôpital Fann : 15 malades évacués après un incendie

ADVERTISEMENT