Chez les Sambia, les garçons boivent du sperme pour devenir de vrais hommes

La tribu des Sambia, en Papouasie-Nouvelle-Guinée, a une tradition qui en a fasciné (et troublé) plus d'un. Les garçons de cette tribu boivent du sperme pour devenir de vrais hommes. Voici tout ce que vous devez savoir sur cette pratique.

Chez les Sambia, les garçons boivent du sperme pour devenir de vrais hommes/Canadian legal system

Ce rituel, qui symbolise le rite de passage d'un jeune garçon à l'âge adulte, commence lorsqu'il a entre 6 et 10 ans et se déroule en six étapes.

Cette initiation repose principalement sur l'idée selon laquelle les femmes peuvent être dangereuses pour les hommes.

Pour devenir un homme, et par essence un « guerrier », ces jeunes hommes apprennent à s’éloigner de leur mère et des femmes qui les entourent afin de montrer qu'ils peuvent vivre sans elles et prouver leur masculinité.

Le processus d'affirmation de la virilité en six étapes peut durer de 10 à 15 ans, jusqu'à ce que ces jeunes hommes deviennent pères. Une grande partie de l'initiation et de la formation est caractérisée par ce que certains considèrent comme hautement érotique et sexuel.

Dans un premier temps, un bâton pointu est introduit profondément dans les narines du jeune garçon jusqu'à ce qu'il saigne abondamment. Les jeunes garçons sont ensuite présentés à des guerriers plus âgés pour qu'ils leur fassent une fellation. Les jeunes initiés vont ensuite boire le sperme.

ADVERTISEMENT

Tout au long des six étapes, l'insertion du bâton dans les narines et la fellation font partie intégrante du processus de transformation en homme. Si la première pratique est souvent considérée comme « inhumaine » et la seconde comme un comportement « homosexuel », la compréhension et l'objectif de ces deux processus par les Sambia diffèrent de notre compréhension.

Alors que beaucoup d'entre nous pourraient considérer la pratique consistant à insérer le bâton dans les narines comme « inhumaine », en raison de la douleur et des blessures infligées au corps, pour le Sambia, il s'agit d'un symbole de force et de sa capacité à supporter la douleur, ce qui est une exigence pour devenir un guerrier.

Concernant la fellation et l'ingestion de sperme, elles sont considérées comme faisant partie intégrante de la virilité, car les garçons ne peuvent pas devenir des hommes s'ils n'ingèrent pas le liquide.

En effet, selon la croyance Sambia, le sperme d'un homme possède « l'esprit masculin », que les jeunes garçons pourront atteindre grâce à son ingestion.

Par ailleurs, les différences culturelles jouent un rôle important dans la manière dont nous réagissons à ces pratiques. Ce que nous considérons comme de l'homosexualité peut être simplement un rite de passage dans une autre culture. Le voyage vers la « virilité » n'a donc pas d'itinéraire universel.

Avec Pulse Nigeria

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Gaza : le bilan passe à 30 410 morts

Gaza : le bilan passe à 30 410 morts

Remplaçant au coup d’envoi, Boulaye Dia refuse d’entrer en jeu

Remplaçant au coup d’envoi, Boulaye Dia refuse d’entrer en jeu

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Clédor Sène dément Farba Ngom

Clédor Sène dément Farba Ngom

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

ADVERTISEMENT