Lac Rose : un lac pas comme les autres…

Le Lac Rose, également connu sous le nom de Lac Retba, est une merveille naturelle située aux confins du Sénégal. Au fil des siècles, ce lac a subi des transformations significatives.

Lac Rose / Talkafrica

Il est temps de découvrir cinq faits incontournables qui le caractérisent.

Le Lac Rose a vu sa morphologie se modifier progressivement. Une étude menée par l'Office de la Recherche Scientifique et Technique d'Outre-Mer (ORSTOM) en 1987 révèle que sa superficie était autrefois bien plus vaste. Au XVIe siècle, il s'étendait sur une surface de 15 km². Actuellement, il occupe une superficie d'environ 3 à 4 km², située à quelque 35 km de Dakar. Cette transformation est le résultat de l'accumulation des dunes au fil du temps.

Le surnom du « Lac Rose » provient de sa teinte rose orangé distinctive. Cette couleur est attribuable à l'abondance d'une algue verte halophile appelée Dunaliella salina. Cette algue possède une particularité fascinante : elle produit de l'astaxanthine, un pigment rouge, pour résister à la forte teneur en sel de l'eau et à l'intensité des rayons solaires.

ADVERTISEMENT

Le Lac Rose joue un rôle économique essentiel en tant que source de revenus pour des centaines de travailleurs dédiés à l'extraction du sel. Autrefois, il était également une attraction touristique prisée. Le lac était célèbre pour accueillir la dernière étape du rallye Paris-Dakar, attirant ainsi de nombreux visiteurs du monde entier.

Cependant, au fil des années, le Lac Rose a perdu sa couleur rose emblématique et attire désormais moins de visiteurs. Les pressions de l'urbanisation grandissante, les habitations qui s'approchent de ses rives et le retour des saisons de fortes pluies, provoquant des montées des eaux atteignant parfois jusqu'à 6 mètres de profondeur, ont contribué à sa transformation alarmante.

Le Lac Rose semble avoir été négligé alors que son état actuel suscite des inquiétudes. Cette détérioration contraste fortement avec son statut acquis en 2005, lorsque l'UNESCO le désignait comme le site naturel sénégalais le plus recherché sur Google. Le président de la coopérative des exploitants de sel du Lac Rose, Maguette Ndour, souligne les défis actuels, y compris le détournement des eaux de la banlieue vers le lac, entraînant le chômage de 3 000 ouvriers de l'extraction du sel.

Le Lac Rose, témoin de l'histoire et de la nature, se trouve à un moment critique de son existence. Son avenir dépendra des efforts conjoints pour préserver sa beauté et ses richesses, afin que ce joyau sénégalais puisse continuer à émerveiller les générations futures.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Mali : «opération bougie» contre les coupures d'électricité !

Mali : «opération bougie» contre les coupures d'électricité !

Un enfant de 2 ans péri dans un incendie

Un enfant de 2 ans péri dans un incendie

Culture : 7 choses à savoir sur Mère Teresa !

Culture : 7 choses à savoir sur Mère Teresa !

Faux monnayage : qu'est-ce qu'un billet noir ?

Faux monnayage : qu'est-ce qu'un billet noir ?

Amnistie : les motifs de Macky Sall dévoilés

Amnistie : les motifs de Macky Sall dévoilés

Supposée divorce avec Amina Poté: Malick Nar dément et assène ses vérités

Supposée divorce avec Amina Poté: Malick Nar dément et assène ses vérités

État d'urgence en Haïti et instauration d'un couvre-feu à Port-au-Prince

État d'urgence en Haïti et instauration d'un couvre-feu à Port-au-Prince

Encore une mauvaise nouvelle pour Sadio Mané

Encore une mauvaise nouvelle pour Sadio Mané

Présidentielle/Dilatoire de Macky Sall pour fixer une date : voici la raison !

Présidentielle/Dilatoire de Macky Sall pour fixer une date : voici la raison !

ADVERTISEMENT