Pourquoi les femmes paient-elles la dot en Inde ?

En Inde, la dot est une pratique selon laquelle la famille de la mariée donne des cadeaux, de l'argent ou des biens au marié et à sa famille dans le cadre de la conclusion du mariage.

La dot en Inde

Il est important de noter que la dot est illégale en Inde en vertu de la loi de 1961 (Dowry Prohibition Act) sur l'interdiction de la pratique. Le fait de donner ou d'accepter une dot constitue une infraction pénale.

Néanmoins, malgré son caractère illégal, la dot continue d'être pratiquée dans de nombreuses régions du pays et reste un problème à la fois complexe et profondément enraciné dans la société indienne.

La tradition de la dot a des origines historiques et culturelles, et plusieurs raisons expliquent sa persistance :

  • Racines historiques

La dot a des racines historiques en Inde et remonte à l'Antiquité.

ADVERTISEMENT

Dans certains contextes historiques, elle a peut-être été un moyen d'assurer la sécurité financière des femmes en l'absence de droits de succession et de propriété.

  • Statut social et économique

Dans certaines sociétés, la famille du marié peut exiger une dot en tant que symbole de statut social.

Elle peut la considérer comme un moyen d'améliorer son statut économique et social.

  • Inégalité entre les sexes

La dot est souvent liée à l'inégalité des sexes et à la perception des femmes comme un fardeau financier pour leur famille.

Les familles peuvent offrir une dot afin de trouver un homme convenable pour leur fille et d'assurer son bonheur et sa sécurité conjugale.

  • Attentes culturelles

Les normes sociales et culturelles jouent un rôle important dans la perpétuation de la pratique de la dot.

Dans certaines communautés, on considère qu'il est coutumier et essentiel pour la famille de la mariée d'offrir une dot afin de maintenir la tradition.

  • Pression maritale

La crainte de ne pas pouvoir trouver un partenaire convenable pour leur fille peut conduire les familles à donner volontairement une dot pour attirer des mariés potentiels.

Malgré les restrictions légales, des problèmes liés à la dot continuent d'être signalés.

Bien que le paiement de la dot par les femmes en Inde ne soit pas une pratique légalement sanctionnée, les pressions culturelles et sociétales ont contribué à sa persistance dans certaines communautés.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Barça: Xavi limogé, Flick nouveau coach

Barça: Xavi limogé, Flick nouveau coach

Découverte : cette ''maladie'' qui vous fait remettre les choses au lendemain !

Découverte : cette ''maladie'' qui vous fait remettre les choses au lendemain !

Une nouvelle plainte contre Bah Diakhaté

Une nouvelle plainte contre Bah Diakhaté

Transports terrestres : El Malick Ndiaye corse les amendes forfaitaires

Transports terrestres : El Malick Ndiaye corse les amendes forfaitaires

Nouveau clip de Mia Guissé : Gauche & Droite, En haut en bas cartonne et crée la polémique

Nouveau clip de Mia Guissé : "Gauche & Droite", "En haut en bas" cartonne et crée la polémique

Kabrousse : un homme se pend après une dispute avec son épouse

Kabrousse : un homme se pend après une dispute avec son épouse

Tchad : le président Mahamat Deby promet d'impulser le changement

Tchad : le président Mahamat Deby promet d'impulser le changement

Aliou Cissé publie sa liste et zappe Cheikhou Kouyaté

Aliou Cissé publie sa liste et zappe Cheikhou Kouyaté

Les chiffres des conflits du travail au Sénégal

Les chiffres des conflits du travail au Sénégal

ADVERTISEMENT