La pollution peut augmenter le risque de malformation cardiaque du bébé (étude)

Selon de nouvelles recherches menées en Chine, l'exposition de la mère à la pollution atmosphérique, même avant la grossesse, peut augmenter le risque de malformation cardiaque du bébé. Ces recherches suggèrent que les risques sont tout aussi élevés dans les trois mois précédant la grossesse que pendant le premier trimestre.

La pollution peut augmenter le risque de malformation cardiaque du bébé

La revue Circulation de l'American Heart Association a publié lundi 13 février dernier une étude qui établit un lien entre l'exposition de la mère aux particules fines (PM2,5) - de minuscules particules de pollution telles que la fumée ou la poussière - et les malformations cardiaques du bébé.

Le Dr Liu est le co-auteur principal de l'étude. Il est le président du West China Second University Hospital et professeur de pédiatrie à l'université du Sichuan à Chengdu, en Chine.

« Cela signifie que la réduction de l'exposition à la pollution atmosphérique au cours des trois mois précédant la conception et au cours du premier trimestre est tout aussi importante pour prévenir les malformations cardiaques congénitales chez l'enfant », a-t-il déclaré.

Les chercheurs ont examiné plus de 1,4 million de naissances impliquant 7 335 malformations cardiaques de 2014 à 2017 dans 30 provinces et municipalités de Chine. Ils ont utilisé des données satellitaires pour analyser l'exposition maternelle moyenne mensuelle aux concentrations de PM2,5 depuis les trois mois précédant la conception jusqu'à la fin du premier trimestre. Les anomalies congénitales identifiées entre la 28e semaine de gestation et 42 jours après la naissance ont été enregistrées.

Le risque d'accoucher d'un bébé présentant une malformation cardiaque augmentait de 2 %. Les effets négatifs de l'exposition à la pollution atmosphérique étaient plus prononcés pendant la période précédant la conception que pendant le premier trimestre de la mère.

Alors que des recherches antérieures ont montré que l'exposition de la mère à la pollution atmosphérique peut être dangereuse pour l'enfant à naître au cours du premier trimestre, cette étude est la première à prouver que le danger peut commencer beaucoup plus tôt, a déclaré le Dr Jonathan Newman, professeur adjoint de médecine Eugene Braunwald à la Grossman School of Medicine de l'Université de New York, à New York.

Le Dr Newman, qui était l'auteur principal d'un rapport publié en 2020 dans le Journal of the American College of Cardiology, conseille aux femmes adopter les mesures suivantes :

  1. Utiliser des filtres à air ;
  2. Maintenir les fenêtres de la maison et de la voiture fermées ;
  3. Porter un masque dans les zones à forte exposition,
  4. Faire un dépistage sur l'hypertension artérielle ou le diabète.

Pour rappel, les malformations cardiaques congénitales sont le type d'anomalie congénitale le plus courant et la principale cause de mortalité infantile dans le monde. Selon heart.org, plus de 80 % des malformations cardiaques n'ont pas de cause connue, mais des recherches antérieures suggèrent qu’elles pourraient être liées à l’exposition à la pollution.

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Le père de Sidiki Diabaté est décédé

Le père de Sidiki Diabaté est décédé

Une autre mauvaise nouvelle pour les abonnés de Netflix

Une autre mauvaise nouvelle pour les abonnés de Netflix

La dispute avec son épouse, son fils et le meurtre

La dispute avec son épouse, son fils et le meurtre

Tamba : deux personnes, dont un policier, tuées dans un accident

Tamba : deux personnes, dont un policier, tuées dans un accident

Évacué en France, Cheikh Sadibou Diagne est finalement décédé

Évacué en France, Cheikh Sadibou Diagne est finalement décédé

La plus belle fille du Sénégal étudie les Sciences criminelles

La plus belle fille du Sénégal étudie les Sciences criminelles

Aéroports, gares, entreprises...: une panne géante de Microsoft paralyse le monde

Aéroports, gares, entreprises...: une panne géante de Microsoft paralyse le monde

Mame Gor Ngom, nouveau patron de la communication du Gouvernement

Mame Gor Ngom, nouveau patron de la communication du Gouvernement

Direction Générale des Élections: Thiendella Fall viré

Direction Générale des Élections: Thiendella Fall viré