Santé : qu’est-ce que le TDAH ?

Maladie chronique caractérisée par des troubles de l'attention, une hyperactivité et une impulsivité. Le trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) apparaît souvent à l'enfance et peut se poursuivre à l'âge adulte.

Chez le psychologue

Le TDAH est un trouble neurodéveloppemental fréquent qui se caractérise par une difficulté persistante à moduler l’attention qui se traduit par des erreurs d’inattention, une difficulté à maintenir l’attention de façon soutenue, à résister aux stimuli distracteurs, à organiser, débuter et terminer une tâche, des oublis et une tendance à égarer ou perdre ses objets).

La bougeotte associée au TDAH implique une difficulté à contrôler les mouvements (hyperactivité motrice), les comportements (impulsivité) et parfois aussi les émotions (hyper-réactivité émotionnelle). Les impacts du TDAH peuvent se retrouver dans plusieurs sphères de vie, autant la vie quotidienne, familiale, sociale, académique que professionnelle.

Les symptômes sont présents depuis l’enfance et persistent souvent à l’âge adulte. Le diagnostic peut être complexe car certaines problématiques médicales, neurodéveloppementales et psychosociales peuvent mimer les symptômes du TDAH mais aussi y être associées. Par exemple, les personnes atteintes de TDAH ont souvent plus de problèmes d’apprentissage et peuvent aussi souffrir d’autres problématiques psychiatriques comme, un trouble d’opposition avec provocation, un trouble anxieux ou un trouble de l’humeur.

Le TDAH augmente le risque de présenter un trouble du sommeil, d’obésité, de blessures accidentelles en général, dont les traumatismes cranio-cérébraux, le risque d’accidents de la route comme conducteur mais aussi comme piéton ainsi que le risque de tabagisme, d’abus de substances, de grossesses non planifiées et d’ITSSS.

Le trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) est un problème neurologique qui apparaît durant l’enfance. Ce trouble est lié à des anomalies de développement et de fonctionnement du cerveau. Dans la majorité des cas, il y a une composante héréditaire. Le TDAH n’est pas causé par des besoins affectifs non comblés ou par des problèmes psychosociaux, même s’il peut être exacerbé par ces facteurs. Il n’y a pas non plus de lien entre le TDAH et l’intelligence de la personne.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Macky Sall persiste et signe : 'le 2 avril, c'est fini pour moi'

Macky Sall persiste et signe : 'le 2 avril, c'est fini pour moi'

CCIAD : suivez en direct le dialogue national

CCIAD : suivez en direct le dialogue national

Le témoignage poignant du détenu (politique) 'Cheikh Bi'

Le témoignage poignant du détenu (politique) 'Cheikh Bi'

Nécrologie: Prince Fadiga, le jeune 'marié' à 16 ans n'est plus

Nécrologie: Prince Fadiga, le jeune 'marié' à 16 ans n'est plus

'Dimanche non électoral' : ce qu'ont déposé les 16 candidats au C.C

'Dimanche non électoral' : ce qu'ont déposé les 16 candidats au C.C

Nigeria : l'armée nigériane dément une tentative de coup d'Etat contre le président Bola Tinubu

Nigeria : l'armée nigériane dément une tentative de coup d'Etat contre le président Bola Tinubu

Un bébé se fait 'décapiter' sous les yeux de son père

Un bébé se fait 'décapiter' sous les yeux de son père

Dialogue : Idrissa Seck (aussi) décline l'invitation de Macky Sall

Dialogue : Idrissa Seck (aussi) décline l'invitation de Macky Sall

Angleterre : un migrant sénégalais condamné à 9 ans

Angleterre : un migrant sénégalais condamné à 9 ans

ADVERTISEMENT