Gros risque de conflit à Ndingler : Les travaux de la SEDIMA suspendus

Suite à une alerte des renseignements généraux, le préfet a pris hier un arrêté portant suspension temporaire des travaux d’exploitation agricole de l’assiette foncière d’une superficie de 80 hectares, objet du différend opposant Babacar Ngom de la SEDIMA et les habitants du village de Ndingler.

Ndingler

L’autorité préfectorale évoque des motifs de risques réels de troubles à l’ordre public liés à des menaces d’affrontements entre habitants de Ndingler et travailleurs de la SEDIMA soutenus par les populations de Djilakh. Le préfet rappelle que tout manquement à cette disposition est possible des sanctions prévues par les lois et règlements.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn