Imam Ndao rejugé !

L'Imam Alioune Badara Ndao n’est pas encore sorti de l’auberge. Poursuivi pour « apologie du terrorisme » et « association de malfaiteurs », il avait été relaxé le 19 juillet 2018 en première instance.

Imam Ndao

Trois ans après ce procès pour terrorisme ouvert en avril 2018, la Cour d’Appel a rouvert le dossier suite à la décision du parquet de s’opposer à la décision du défunt juge Samba Sall qui l’avait relaxé des principaux chefs d’accusation, dont « apologie du terrorisme», « association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste » et « blanchiment de capitaux». Les 29 co-prévenus, dont Makthar Diokhané, le « cerveau » présumé, tous condamnés à des peines allant jusqu’à vingt ans de prison ont également interjeté appel.

Le dossier est actuellement au parquet général de la Cour d’appel de Dakar, renseigne L’OBS.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT