Côte d'Ivoire : neuf enfants tués par une mystérieuse maladie

Dans le village pittoresque de Nianghan, situé au cœur de la Côte d'Ivoire, une maladie énigmatique a fait son apparition, laissant dans son sillage neuf morts.

Une femme ivoirienne après une distribution d'eau potable à Bouaké début juin.

Lundi, le bilan de cette mystérieuse maladie s'est tragiquement alourdi. Il est passé de sept à neuf morts, après le décès de deux autres enfants, d'après les informations recueillies mardi par l'AFP auprès de villageois et d'un responsable de l'hôpital.

Deux autres enfants ont tragiquement perdu la vie lundi, selon Toungbo Yao, un habitant du village de Nianghan, près de Bouaké. Cette information a été confirmée par une source médicale de l'hôpital, qui a ajouté que sur les 59 personnes hospitalisées depuis dimanche au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Bouaké, « 50 ont déjà pu regagner leur village d'origine ». Cependant, la source a souligné qu'à ce stade, les origines de la maladie mortelle restent inconnues, précisant que « tous les échantillons sont en cours d'analyse en laboratoire ».

Une autre source à l'hôpital a révélé que toutes les personnes hospitalisées et les enfants décédés avaient consommé le même aliment : de la bouillie de maïs. Le village tout entier est plongé dans le deuil, et Raymond Koffi, l'un de ses habitants, a exprimé le choc collectif : « Nous sommes tous abattus par ce grand malheur qui frappe notre village ».

Il est à noter qu'en février dernier, un village voisin, Kpo-Kahankro, également situé près de Bouaké, avait été le théâtre d'une tragédie similaire. Deux individus avaient alors été condamnés à cinq ans de prison après la contamination au clostridium, une bactérie qui avait fait seize morts selon les données officielles, bien que les villageois aient évoqué un bilan de 21 décès.

ADVERTISEMENT

Les autorités sanitaires se mobilisent actuellement pour identifier la cause de cette maladie et mettre en œuvre les mesures préventives appropriées.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Keur Massar : un 'Modou-Modou' brûle vif son frère

Keur Massar : un 'Modou-Modou' brûle vif son frère

Libertés civiques : la très mauvaise note du Sénégal (Rapport)

Libertés civiques : la très mauvaise note du Sénégal (Rapport)

Les nominations du Conseil des ministres

Les nominations du Conseil des ministres

Favori de la CAN 2023 : Demba Bâ zappe la Côte d'Ivoire

Favori de la CAN 2023 : Demba Bâ zappe la Côte d'Ivoire

Kaolack : lancement d'un  nouveau projet pour l’adaptation du territoire arachidier

Kaolack : lancement d'un nouveau projet pour l’adaptation du territoire arachidier

CAN 2023 : tout sur l'agenda des Lions

CAN 2023 : tout sur l'agenda des Lions

Le Capitaine Touré rend sa lettre de démission à la mairie de Dakar

Le Capitaine Touré rend sa lettre de démission à la mairie de Dakar

La Mauritanie et le Tchad actent la dissolution de la force antijihadiste G5 Sahel

La Mauritanie et le Tchad actent la dissolution de la force antijihadiste G5 Sahel

Diplomatie : la Corée du Nord se retire du Sénégal et de la Guinée

Diplomatie : la Corée du Nord se retire du Sénégal et de la Guinée

ADVERTISEMENT