Guinée : les associations de presse accusent la junte de censure

Les associations de presse guinéennes ont accusé jeudi la junte au pouvoir de censure, devant la restriction ou le blocage de l'accès à des sites d'information et des réseaux sociaux populaires, dans un contexte tendu de contestation politique.

Presse sénégalaise

Elles ont aussi dénoncé une descente effectuée mercredi par des gendarmes chez Afric Vision à Conakry et la saisie des émetteurs de deux radios du groupe de presse. Cependant, le gouvernement a démenti toute implication dans les perturbations sur internet et dans une opération contre Afric Vision, ont indiqué les médias.

Les agissements rapportés coïncident avec un appel à manifester lancé par l'opposition. La junte a réquisitionné l'armée déployée dans la capitale mercredi. Les internautes guinéens se plaignent depuis mercredi de la difficulté ou de l'impossibilité d'accès sans VPN à des sites d'information ou à des réseaux sociaux comme Facebook, WhatsApp, Instagram ou Tik Tok. Les problèmes ont été confirmées par le service de surveillance d'internet Net Blocks.

Les principales organisations de presse, représentant télévisions, radios, journaux et sites d'information privés, ont fustigé dans un communiqué des actions liberticides engagées par l’Autorité de régulation des postes et télécommunications contre les médias guinéens. Elles condamnent cette censure, qui est un recul de la démocratie. Elles annoncent leur décision de ne plus participer à la semaine, en cours, des métiers de l’information et de la communication organisée par le gouvernement.

L'influente Association des blogueurs de Guinée Ablogui a parlé dans un communiqué distinct de "méthodes rétrogrades qui déshonorent la Guinée". Le porte-parole du gouvernement et ministre des Télécommunications, Ousmane Gaoual Diallo, a réfuté, toute implication des autorités. Il a parlé devant les journalistes "d’une panne qui se produit partout", a rapporté le site d'information Guinéenews. "Si le gouvernement décide de fermer internet, il le fera et assumera les conséquences. Cependant, ce n'est pas le cas", a-t-il dit selon Guinéenews.

ADVERTISEMENT

Quant à Afric Vision, les autorités attendent que le groupe produise des éléments corroborant ses dires, a-t-il déclaré. Mais tout média qui troublera la paix sociale "sera fermé sans hésitation", a-t-il prévenu. L'opposition avait appelé à manifester mercredi et jeudi. Elle a finalement annulé la manifestation de jeudi. L'appel de mercredi a été peu suivi d'effet dans les rues de Conakry, placées sous contrôle étroit de l'armée et des forces de sécurité.

Les Forces vives, collectif de partis et organisations, ont cependant revendiqué d'avoir paralysé l'activité dans différents secteurs de la capitale. Elles ont taxé le colonel Mamady Doumbouya et un certain nombre d'officiels de "folie meurtrière" et de projet de confiscation du pouvoir.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Émigration clandestine : le rêve de 19 candidats brisé à Saint-Louis, 2 convoyeurs arrêtés

Émigration clandestine : le rêve de 19 candidats brisé à Saint-Louis, 2 convoyeurs arrêtés

Pikine : les Forces vives maintiennent la pression pour la tenue de l'élection présidentielle

Pikine : les Forces vives maintiennent la pression pour la tenue de l'élection présidentielle

Attaque terroriste au Burkina: au moins quinze fidèles tués dans une église

Attaque terroriste au Burkina: au moins quinze fidèles tués dans une église

Dialogue national : les candidats 'spoliés' disent OUI à Macky Sall

Dialogue national : les candidats 'spoliés' disent OUI à Macky Sall

OM : la punition de Pape Gueye levée

OM : la punition de Pape Gueye levée

Dimanche 25 février : les Sénégalais devait élire leur 5e Président

Dimanche 25 février : les Sénégalais devait élire leur 5e Président

Youssou Ndour dévoile les premières images de son clip en featuring avec Fally Ipupa

Youssou Ndour dévoile les premières images de son clip en featuring avec Fally Ipupa

Le documentaire « Dahomey » de Mati Diop remporte l’Ours d’or

Le documentaire « Dahomey » de Mati Diop remporte l’Ours d’or

Groupe Futurs Medias : la journaliste Binta Diallo démissionne

Groupe Futurs Medias : la journaliste Binta Diallo démissionne

ADVERTISEMENT