Incendie au Gabon : l'État du Sénégal offre 142 millions F CFA aux victimes

Le marché du Mont-Bouët, le plus grand de la capitale gabonaise, Libreville, a été ravagé par un tragique incendie dans la nuit du mardi 8 au mercredi 9 août 2023. Au cœur du sinistre, 71 commerçants sénégalais dont les affaires ont été réduites en cendres. Face à ce désastre, l'État du Sénégal a répondu à l'appel à la solidarité en apportant une aide financière importante à ses compatriotes en difficulté.

Incendie / Illustration

Le marché Mont-Bouët, lieu de rencontres interculturelles et d'échanges commerciaux, a été le théâtre d'un incendie dévastateur qui a englouti boutiques, biens matériels, et précieux documents administratifs. Parmi les victimes de cette tragédie se trouvaient de nombreux commerçants sénégalais qui avaient tout perdu du jour au lendemain.

Samedi, Samba Ndiobène Ka, ministre du Développement communautaire, de la Solidarité nationale et de l'Équité sociale et territoriale du Sénégal, s'est rendu sur les lieux du drame en compagnie d'une importante délégation. Sa visite a été l'occasion d'exprimer sa solidarité envers les Sénégalais touchés par l'incendie et de constater les efforts déployés par certains pour relancer leurs activités malgré l'adversité.

Mais le moment fort de la visite a été la remise d'une aide financière aux 71 commerçants sénégalais sinistrés. Chacun a reçu une contribution de 2 millions de francs CFA, une mesure destinée à les soutenir dans leurs efforts de reconstruction.

Cette initiative a été accueillie avec gratitude par les bénéficiaires qui y voient un soutien essentiel pour la reprise de leurs activités.

Les commerçants sénégalais touchés par l'incendie au Gabon pourront désormais envisager l'avenir grâce à cette aide.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT