Interpol démantèle un vaste réseau d'escroqueries en ligne en Afrique de l'Ouest

Dans le cadre d'une opération contre le crime organisé en Afrique de l'Ouest, Interpol annonce avoir arrêté 103 individus et identifié 1 100 suspects. Au cours de l'opération, deux millions d'euros ont été saisis et plus de 200 comptes bancaires ont été bloqués, ce qui constitue un coup dur pour ces groupes criminels.

Interpol

Nom de code "Jackal" ! Cette opération ciblait les organisations criminelles d'Afrique de l'Ouest, dont le fameux gang "Black Axe" (hache noire), impliquées dans diverses activités frauduleuses.

Selon Interpol, ces activités incluaient des arnaques via des courriels d’entreprise, arnaques à l’amour, à l’héritage, fraudes à la carte de crédit ou aux impôts, escroqueries au paiement anticipé et blanchiment d’argent.

L'opération s'est déroulée du 15 au 29 mai, avec la participation de 21 pays, tels que l'Argentine, l'Australie, la Belgique, le Brésil, le Canada, la Côte d'Ivoire, la France, l'Allemagne, l'Indonésie, l'Irlande, l'Italie, la Malaisie, les Pays-Bas, le Nigeria, le Portugal, l'Afrique du Sud, l'Espagne, la Suisse, les Émirats arabes unis, le Royaume-Uni et les États-Unis.

Cette opération a également conduit à la saisie de plus de 2,15 millions d'euros ainsi qu'à l'arrestation de 103 individus dans plusieurs pays. Des résultats notables ont été obtenus, notamment au Portugal où quatre enquêtes ont permis de confisquer 1,4 million d'euros, ainsi qu'en Irlande où 34 arrestations ont eu lieu.

Interpol avait déjà mené une opération similaire en 2022, débouchant sur la saisie de 1,2 million d'euros et l'arrestation de 75 suspects. L'opération "Jackal" souligne la détermination continue d'Interpol à combattre les arnaques en ligne et le crime organisé, tout en renforçant la coopération internationale dans ce domaine crucial.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT