Israël-Palestine : l'Arabie saoudite prend une décision radicale

L'Arabie saoudite a pris la décision de suspendre temporairement les négociations en cours en vue d'une éventuelle normalisation des relations avec Israël, une source proche du gouvernement saoudien a confirmé. Cette annonce était largement anticipée et intervient à un moment de tensions dans la région.

Mohammed bin Salman. AFP Contributor

La guerre entre Israël et le Hamas a compromis les perspectives de rapprochement entre l'Arabie saoudite et Israël. Cette décision vise à tenir compte des sentiments de l'opinion publique arabe, récemment ravivée par la question palestinienne. Dans le contexte actuel, il était devenu délicat de poursuivre des négociations visant à établir une normalisation diplomatique entre les deux nations.

Certains observateurs estiment que l'attaque du Hamas du 7 octobre avait pour objectif de perturber ce rapprochement. Elle s'inscrit également dans un contexte de rivalité entre Téhéran et Riyad, visant à affirmer leur leadership politico-religieux dans le monde musulman. Il convient de noter que bien que les discussions aient été suspendues, elles n'ont pas été annulées, laissant la porte ouverte à des développements futurs.

Lors de son discours aux Nations unies à New York en septembre, Benjamin Netanyahu avait salué la normalisation des relations entre Israël, les Émirats arabes unis, Bahreïn, le Maroc et le Soudan, résultant des accords d'Abraham de 2020. Il y voyait une « aube d'une nouvelle ère » et exprimait l'espoir qu'Israël était proche « d'une avancée encore plus spectaculaire, une paix historique » avec l'Arabie saoudite.

L'Arabie saoudite est un acteur majeur au sein du monde arabe. Le rapprochement entre Israël et l'Arabie saoudite, soutenu par Washington, visait également à contrer l'influence grandissante de l'Iran au Proche-Orient et au Moyen-Orient. Téhéran a étendu son influence en Irak, en Syrie, au Liban et au Yémen.

Cette suspension des négociations souligne la complexité des enjeux géopolitiques et diplomatiques qui prévalent au Moyen-Orient.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Tivaouane peulh : un promoteur immobilier réclame un hectare à une paroisse

Tivaouane peulh : un promoteur immobilier réclame un hectare à une paroisse

Cinéma : Vers une Terre Inconnue, le film palestinien à Cannes

Cinéma : "Vers une Terre Inconnue", le film palestinien à Cannes

Justice : Bah Diakhaté sera jugé en flagrant délit le 27 Mai prochain

Justice : Bah Diakhaté sera jugé en flagrant délit le 27 Mai prochain

Reforme de la Justice : la Présidence lance Jubbanti

Reforme de la Justice : la Présidence lance ”Jubbanti”

Guinée : prison à perpétuité requise contre Moussa Dadis Camara et Cie

Guinée : prison à perpétuité requise contre Moussa Dadis Camara et Cie

Changement climatique : 50% des écosystèmes de mangroves menacés

Changement climatique : 50% des écosystèmes de mangroves menacés

Tunisie : deux chroniqueurs condamnés à un an de prison

Tunisie : deux chroniqueurs condamnés à un an de prison

Une baisse des prix de la connexion internet à partir de...

Une baisse des prix de la connexion internet à partir de...

Revue des finances publiques : Ousmane Sonko fouille Macky Sall

Revue des finances publiques : Ousmane Sonko fouille Macky Sall

ADVERTISEMENT