Joe Biden : ‘Ma femme veut que je sois…’

Le Président américain, Joe Biden, a annoncé vendredi son intention de briguer un nouveau mandat en 2024. Selon lui, cette annonce fait suite aux encouragements de sa femme, Jill Biden.

Joe et Jill Biden

Lors d'une interview accordée vendredi à la chaîne MSNBC depuis l'université du Delaware et diffusée samedi, le 46e président des Etats-Unis, Joseph Robinette Biden, Jr, couramment appelé Joe Biden, s’est exprimé sur la course à la Maison Blanche de 2024.

Si le président américain affirme qu’il ne s’agit pas d’une décision formelle, il a quand même exprimé sa volonté de candidater à sa réélection en novembre 2024.

« Je n'ai pas encore formellement pris la décision, mais c'est mon intention. Mon intention est de me présenter de nouveau et nous avons le temps de prendre cette décision », a déclaré Biden.

A la question de savoir pourquoi le président démocrate ne s’est pas déclaré candidat dans l’immédiat, il estime que s’il le fait, « toute une série de règles s'enclenchent » et qu'il faut dès lors « se comporter en candidat », ce qu’il ne souhaite pas visiblement.

ADVERTISEMENT

L’ancien Sénateur pour le Delaware a mis en avant les conseils et le soutien de son épouse, Jill Biden, pour poursuivre l’aventure à la Maison-Blanche. « Ma femme pense que nous sommes en train de faire quelque chose de très important et que je ne devrais pas m'en détourner », a-t-il expliqué dans cette interview diffusée samedi soir.

Son âge d’abord. En effet, l’ancien vice-président de Barack Obama est âgé aujourd’hui de 79 ans, il est le président américain le plus âgé de l'histoire. Il fêtera ses 80 ans en novembre. S’il jouit d’une bonne cote de popularité chez les Démocrates, certains estiment que le parti a besoin d’un candidat plus jeune ou d’un leader moins centriste que lui.

Ensuite, le président américain joue son avenir politique lors des élections de mi-mandat du 8 novembre prochain. En effet, les Démocrates veulent conserver le contrôle du Congrès, mais d’après les sondages, elles seront âprement disputées. A cela s’ajoute que Biden parie sur le thème de la démocratie alors que l'inflation et l'avortement constituent, sans aucun, doute les enjeux plus importants pour le citoyen américain. Donc, c’est un pari risqué.

Enfin, l’ombre de Donald Trump plane toujours sur la politique américaine. Depuis sa défaite en 2020, le milliardaire et magnat de l’immobilier a à cœur de prendre sa revanche sur Biden, qu’il accuse d’avoir « volé » les élections du 3 novembre 2020.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Tambacounda : Plus de 40 détenus «politiques» libérés

Tambacounda : Plus de 40 détenus «politiques» libérés

Carnet blanc: le ministre Alioune Sarr épouse Alberta Diatta (Miss Sénégal 2019)

Carnet blanc: le ministre Alioune Sarr épouse Alberta Diatta (Miss Sénégal 2019)

Guinée: Appel au boycott du concert de Wally Seck

Guinée: Appel au boycott du concert de Wally Seck

Après avoir creusé un trou de 2m, deux enfants mortellement ensevelis sur une plage

Après avoir creusé un trou de 2m, deux enfants mortellement ensevelis sur une plage

Match amical : le Sénégal démarche le Gabon

Match amical : le Sénégal démarche le Gabon

Macky ne fixe pas de date pour la Présidentielle : le FC25 saisit le C.C

Macky ne fixe pas de date pour la Présidentielle : le FC25 saisit le C.C

Macky Sall a quitté Dakar pour Abuja

Macky Sall a quitté Dakar pour Abuja

Nouveau dialogue : 16 candidats déchirent l'invitation de Macky

Nouveau dialogue : 16 candidats déchirent l'invitation de Macky

Dr Bousso : « Le président de la République a fait un hors sujet »

Dr Bousso : « Le président de la République a fait un hors sujet »

ADVERTISEMENT