ADVERTISEMENT

La colonisation culturelle : les pièces d'art africain [Contribution]

La restitution de 26 œuvres au Bénin repose le débat autour de la question de la restitution des œuvres d'art. Un sujet large et complexe que nous traitons dans cet article.

La France restitue des objets d'art au Bénin

...

ADVERTISEMENT

La colonisation avait aussi un volet culturel. La théorie de 《la mise en valeur》 des colonies prônée par Albert Sarrault au début des années 1920 se révélait comme une illustration d'une politique déjà esquissée plutôt. Durant la colonisation, bien des ressources ont été pillées en Afrique. D'une manière ou d'une autre, les trésors africains se sont retrouvés en Europe, les chiffres sont hallucinants : British Museum (69 000 objets d’Afrique) - Weltmuseum de Vienne (37 000), musée Royal de l’Afrique centrale en Belgique (180 000) - Humboldt Forum de Berlin (75 000) - Quai Branly (70 000) *.

Pendant ce temps, les musées africains se dégarnissent. Selon le rapport Savoy-Sarr, au moins 90.000 objets d’art d’Afrique subsaharienne sont dans les collections publiques françaises dont 70.000 au Musée du Quai Branly Jacques Chirac. Parmi ces 70 000 objets se trouvant dans ce musée, 46.000 sont acquis durant la période 1885-1960. Le Tchad et le Cameroun sont les pays les plus touchés. On retrouve la même situation au niveau des archives. Beaucoup d'archives touchant à l'Afrique restent en Europe. Pour les jeunes chercheurs africains, ils doivent se limiter aux archives nationales car n'ayant pas de moyens, très souvent.

Certaines autorités françaises savent que si les africains reprennent ce qui leur revient de droit, un problème risque de se poser. A titre d'exemple, je cite cet extrait du rapport Sarr - Savoy :

《 Il est vrai qu’aujourd’hui encore partout en Europe, et la France ne fait pas exception, le simple mot de "restitution" suscite un réflexe de défense et de repli. Ce réflexe, François Mitterrand en a fait la démonstration publique en 1994, lorsque pour remercier Helmut Kohl de la restitution par l’Allemagne de 27 tableaux français volés par les Nazis pendant la guerre, il déclarait : " Que de conservateurs dans nos pays, que de responsables de nos grands musées doivent ce soir éprouver une certaine inquiétude. Et si cela se généralisait ? Je ne me risque pas beaucoup en pensant que cet exemple restera très particulier et que la contagion s’arrêtera assez vite". 》

L'Affaire de la dent de Lumumba ou du sabre d'El Hadji Omar restent encore dans les mémoires. Aujourd'hui, le terme 《restitution temporaire》 est évoqué, le cas de l'épée d'El Hadji. Déjà le terme 《restitution temporaire》 parait comme un oxymore. Malheureusement, les leaders africains francophones n'évoquent pas de sujet de manière sérieuse, ce qui est compréhensible vu leur état de soumission. Cette situation expose à une perte de repères en Afrique. Quel Héritage culturel allons nous léguer aux futures générations ?

Bien des pratiques culturelles ont reculé avec l'arrivée de l'Islam et du christianisme, deux religions venant d'Orient ou d'Occident. Au fil du temps, les pratiques orientales ont gagné du terrain au détriment de la culture africaine. Par exemple, les prénoms africains se perdent au fil du temps, supplantés par les prénoms arabes ou occidentaux. Aujourd'hui, dans un phénomène de mondialisation, les pratiques culturelles cèdent une par une une, se noyant dans une culture qui semble universelle, prenant ses bases dans l'American way of life. L'Africain du 22e siècle, connaitra t-il son passé ? Verra t-il son héritage culturel ? Les questions demeurent entières.

* Chiffres du Rapport Sarr - Savoy p.20

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

'Leumbeul time' : les excuses de Mame Ndiaye Savon à la Oummah islamique

'Leumbeul time' : les excuses de Mame Ndiaye Savon à la Oummah islamique

Mort du couturier Paco Rabanne à l'âge de 88 ans !

Mort du couturier Paco Rabanne à l'âge de 88 ans !

Douleur, haine, extase : clap de fin de la saison 1 de 'Salma'

Douleur, haine, extase : clap de fin de la saison 1 de 'Salma'

Sénégal : les « engraisseurs » de Sonko [Opinion du Contributeur]

Sénégal : les « engraisseurs » de Sonko [Opinion du Contributeur]

Gestion 'nébuleuse' du Fonds Covid-19 : une plainte collective et une pétition lancées

Gestion 'nébuleuse' du Fonds Covid-19 : une plainte collective et une pétition lancées

'7 seconds' de Youssou N’Dour dans le Billboard Hot 100

'7 seconds' de Youssou N’Dour dans le Billboard Hot 100

Huit (8) Africains nominés aux Grammy Awards 2023

Huit (8) Africains nominés aux Grammy Awards 2023

Industrie hôtelière africaine : 90% des acteurs optimistes pour 2023/2024 (rapport)

Industrie hôtelière africaine : 90% des acteurs optimistes pour 2023/2024 (rapport)

Elle étrangle son bébé et se rend à l’état civil pour obtenir un certificat d’inhumation

Elle étrangle son bébé et se rend à l’état civil pour obtenir un certificat d’inhumation

ADVERTISEMENT