La Guinée de mal en pis [Opinion du Contributeur]

Il y a maldonne quand un Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) est dissous. Les militaires guinéens qui ont chassé Alpha Condé du pouvoir se cherchent dangereusement en posant des actes qui élargissent le fossé qui les sépare des préoccupations des citoyens qui espéraient une reprise en main du pays et un enterrement des pratiques qui ont précipité le départ forcé de Condé.

Le Colonel Mamady Doumbouya lors de sa première déclaration après sa prise de pouvoir par un coup d'État contre le président Alpha Condé.

Car, si le Fndc n’était pas aux avant-postes du combat contre le président déchu et ses nombreux excès, il est clair que ces militaires qui ont longtemps défendu leur mentor et tiré sur le peuple, n’auraient pas les forces nécessaires pour venir à bout de ce président qui venait d’entamer son troisième mandat à la tête de la Guinée.

Le Colonel Mamadou Doumbouya et ses camarades ont lamentablement échoué presque un an après leur arrivée au pouvoir. Ils n’ont seulement pas pu réconcilier les Guinéens autour de l’essentiel, mais ils ont participé à brouiller davantage les choses. Aucune lisibilité sur leur démarche brouillonne. Une nette volonté de rester au pouvoir se dessine si l’on sait qu’ils n’ont pas su convaincre les franges importantes de la population et les forces vives pour mener à bien une transition qui suscitait beaucoup d’espoir après une longue nuit noire.

La dissolution d’une organisation aussi importante et symbolique est une mesure radicale qui en dit long sur l’état d’esprit de ces dirigeants occasionnels. L’argument de la force en lieu et place de la générosité et de la sérénité. Des pas de géants vers une dictature.

Si Doumbouya et ses hommes persistent sur cette option aveugle, ils vont subir le même sort que leurs devanciers loufoques. Et ce serait dommage pour ce beau pays qui va de mal en pis à cause de l’irresponsabilité de ceux qui l’ont dirigé jusqu’ici.

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Brad Pitt accusé de violences sur ses enfants par son ex-femme Angelina Jolie

Brad Pitt accusé de violences sur ses enfants par son ex-femme Angelina Jolie

Affaire Kaliphone Sall : le tribunal va rendre son verdict le 13 0ctobre

Affaire Kaliphone Sall : le tribunal va rendre son verdict le 13 0ctobre

Un an requis contre Kalifone

Un an requis contre Kalifone

Santé: l'OMS sonne l'alerte sur les sirops de la mort vendus en Afrique

Santé: l'OMS sonne l'alerte sur les sirops de la mort vendus en Afrique

Article 80 : sale temps pour les insulteurs et arnaqueurs sur TikTok !

Article 80 : sale temps pour les insulteurs et arnaqueurs sur TikTok !

Deux Tiktokeurs emprisonnés par la veuve de Thione Seck

Deux "Tiktokeurs" emprisonnés par la veuve de Thione Seck

Loi de Finances 2023: un budget solutions de 6400 milliards pour soulager les ménages

Loi de Finances 2023: un budget "solutions" de 6400 milliards pour soulager les ménages

Adja Thiaré Diaw dépose une autre plainte pour viol et séquestration

Adja Thiaré Diaw dépose une autre plainte pour viol et séquestration

Affaire Sweet Beauté: Sonko auditionné au plus tard le 17 octobre 2022

Affaire Sweet Beauté: Sonko auditionné au plus tard le 17 octobre 2022