Le FBI enquête sur cette ancienne ministre

Le Bureau fédéral d'investigation des États-Unis (FBI) a récemment lancé une enquête sur les transactions financières effectuées sur le territoire américain par l'ancienne ministre ghanéenne de l'Assainissement, Cecilia Abena Dapaah, et ses collaborateurs.

Cecilia Abena Dapaah

L’enquête a été confirmée par le procureur spécial du Ghana, faisant ainsi suite à des allégations de corruption présumée qui ont émergé après la découverte d'importantes sommes en devises étrangères dans la résidence de l'ancienne ministre.

L'ouverture de cette enquête survient après un présumé vol de plus de 1,3 million de dollars en espèces à son domicile, perpétré par des employés de maison. Le Bureau du procureur spécial a déclaré que l'enquête se concentrera principalement sur l'examen des actifs et des transactions financières de Mme Dapaah et de ses associés aux États-Unis. L'objectif est de vérifier la légalité de leur fortune en suivant la trace des fonds circulant entre le Ghana et les États-Unis.

Les avocats de l'ancienne ministre n'ont pas souhaité faire de commentaires. Par ailleurs, les comptes de Mme Dapaah ont été gelés par le procureur spécial, qui est chargé des affaires de corruption impliquant des fonctionnaires, des juges ou des membres de partis politiques de haut rang.

Cette enquête intervient dans un contexte de crise économique majeure au Ghana, que le gouvernement du président Nana Akufo-Addo tente de gérer avec un prêt de 3 milliards de dollars du Fonds monétaire international (FMI). De plus, le parti au pouvoir d'Akufo-Addo, le Nouveau Parti patriotique (NPP), prévoit d'organiser des primaires le mois prochain en vue des élections de 2024.

Mary Addah, directrice exécutive de l'Initiative pour l'intégrité du Ghana, la branche locale de Transparency International, considère cette affaire comme un test crucial de la lutte du gouvernement contre la corruption. Elle souligne l'importance du soutien au procureur spécial et appelle à l'implication de tous pour faire avancer cette enquête, tout en encourageant d'autres organismes anti-corruption à examiner les cas de corruption et les affaires associées. Selon Mme Addah, cette enquête renforce la démocratie en permettant aux institutions de l'État de fonctionner de manière transparente et efficace.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

OM : la punition de Pape Gueye levée

OM : la punition de Pape Gueye levée

Dimanche 25 février : les Sénégalais devait élire leur 5e Président

Dimanche 25 février : les Sénégalais devait élire leur 5e Président

Youssou Ndour dévoile les premières images de son clip en featuring avec Fally Ipupa

Youssou Ndour dévoile les premières images de son clip en featuring avec Fally Ipupa

Le documentaire « Dahomey » de Mati Diop remporte l’Ours d’or

Le documentaire « Dahomey » de Mati Diop remporte l’Ours d’or

Groupe Futurs Medias : la journaliste Binta Diallo démissionne

Groupe Futurs Medias : la journaliste Binta Diallo démissionne

Paris : la visite de Macron au Salon de l'agriculture vire au chaos !

Paris : la visite de Macron au Salon de l'agriculture vire au chaos !

Eboulement à Saraya : trois orpailleurs perdent la vie

Eboulement à Saraya : trois orpailleurs perdent la vie

Ndiaganiao : Youssou Faye vole 30 poulets et se retrouve en prison

Ndiaganiao : Youssou Faye vole 30 poulets et se retrouve en prison

Pikine : une fabrique artisanale de crème glacée déclenche une vague de maux de ventre

Pikine : une fabrique artisanale de crème glacée déclenche une vague de maux de ventre

ADVERTISEMENT