Naufrage: Neuf morts dont quatre enfants au large des Îles Canaries

Une embarcation qui avait à son bord des migrants originaires d’Afrique subsaharienne a chaviré au large des Iles des Canaries.

emigration clandestine senegal migrant

...

Au moins quatre enfants, quatre femmes et un homme sont morts lors de la traversée de l'Atlantique. Les autorités canariennes avaient annoncé qu’un enfant d’environ 5 ans était mort lors de la traversée de l’Atlantique.

Il avait été évacué avec quatre autres mineurs - un bébé et trois enfants - par hélicoptère, et transporté à l’hôpital Doctor Negrín de Las Palmas. Selon les services d'urgence de l'archipel contactés par Info Migrant, tous ont été hospitalisés car "ils présentaient un état grave de déshydratation ou d'hypothermie".

La presse espagnole a indiqué mercredi 3 novembre qu’au total au moins quatre enfants de ce même canot ont perdu la vie. Un homme et au moins quatre femmes ont également péri sur la route, selon les témoignages des rescapés. "Le nombre de personnes décédées n’est pas encore très clair. À priori, entre huit et dix exilés sont morts en haute-mer, et un enfant au port", a précisé à InfoMigrants, Txema Santana, chargé des migrations auprès de la Vice-présidence du gouvernement des îles Canaries. "Ils avaient à peine la force de se relever".

L’embarcation de seulement "sept mètres" avaient quitté Dakhla, au sud du Maroc, avec une cinquantaine de migrants originaires d’Afrique subsaharienne à son bord. Le canot avait été repéré par un hélicoptère des secours maritimes à 200km au sud-ouest de l’île de Grande Canarie, avaient déclaré les garde-côtes espagnols à l’AFP.

Les passagers, sauvés in extremis et ramenés au port d’Arguineguin, ont rapporté qu’ils avaient passé deux semaines en mer. "L’arrivée au port du bateau n'était pas comme d'habitude, raconte le quotidien espagnol El Pais. Pendant quelques minutes, on aurait dit que le navire de sauvetage était vide. [Tous les passagers] étaient couchés, couverts de couvertures rouges et immobiles, ils avaient à peine la force de se relever. Il n'y avait pas de sourires, pas de gestes de célébration. La vingtaine de personnes - parmi les agents, les journalistes, les infirmières et les bénévoles - qui se trouvaient sur le quai sont restées silencieuses pendant près d'une heure".

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Section de Recherches de la Gendarmerie de Colobane: un nouveau patron débarque

Section de Recherches de la Gendarmerie de Colobane: un nouveau patron débarque

Rentrée scolaire: les jeunes de Joal Fadiouth au secours des écoles

Rentrée scolaire: les jeunes de Joal Fadiouth au secours des écoles

Franck Ribéry va arrêter le football

Franck Ribéry va arrêter le football

L'Etat écarte toute autre hausse du prix du carburant

L'Etat écarte toute autre hausse du prix du carburant

Prix Nobel de littérature 2022:  la française Annie Ernaux primée

Prix Nobel de littérature 2022: la française Annie Ernaux primée

Cancer du foie : une épidémie mondiale guette

Cancer du foie : une épidémie mondiale guette

Santé : voici les six pires aliments pour le foie

Santé : voici les six pires aliments pour le foie

Le ministre ADD et Abdou Mbow frôlent la mort, un bus dérape à Tamba

Le ministre ADD et Abdou Mbow frôlent la mort, un bus dérape à Tamba

Explosion d’une chaudière à Diourbel : le bilan passe à deux morts

Explosion d’une chaudière à Diourbel : le bilan passe à deux morts