Niger : l'armée renforce son dispositif à la frontière du Bénin

Des militaires nigériens ont renforcé leur dispositif sécuritaire à Gaya, ville frontalière de Malanville au Bénin et Kamba au Nigéria, située à plus 300 km de Niamey.

niger-soldiers-

Porto-Novo est accusé d’avoir accueilli et convoyé à la frontière avec le Niger les soldats français du matériel et des soldats de la CEDEAO. Ce que les autorités béninoises démentent, selon, elles, un navire militaire français a accosté le 7 septembre dernier dans le cadre d'une mission. Sur place, les habitants se disent moins inquiets.

"A Gaya, nous sommes calmes et sereins. L’histoire ancienne parce que je vous renvoi aux années 1963-64 où il y a eu une tension entre nous et le Bénin à cause de l’île de l’été il y a eu un tel déploiement des forces de l’ordre ici à Gaya. Et donc ça fait la deuxième fois qu’on a ce type de déploiement pour des événements comme ça, qu’on se retrouve dans la même position avec le même pays" a expliqué un habitant.

Dans la foulée, les militaires ont suspendu les accords d'assistances militaires signés en 2022 avec le Bénin pour surveiller les mouvements terroristes. De plus, un préfet militaire a pris fonction dans la ville de Gaya.

En plus de Gaya, dans le département de Konni situé à plus de 400 km de Niamey, sur la principale frontière avec Illéla au Nigeria, des militaires nigériens sont également déployés sur le terrain.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT