Prise d'otages, trafic de bois : Macky Sall prévient Salif Sadio

Le président Macky Sall a réagi sur la prise d'otage de soldats sénégalais les rebelles du MFDC et le trafic de bois de rose provenant de la Casamance.

Macky Sall-2

.

Interrogé par la presse allemande sur la prise d’otages des soldats sénégalais par le chef rebelle Salif Sadio et le trafic de bois, le chef de l’Etat a réitéré la volonté du pays à préserver la forêt, «à tout prix» !

Hier à Hambourg, le chef de l’Etat Macky Sall, a réagi sur les antennes de la radio allemande Deutsche Welle, sur la libération des sept soldats sénégalais membres du contingent de la Cedeao en Gambie (Ecomig). Le président sénégalais s’est réjoui de voir ces compatriotes recouvrer la liberté, et en a profité pour remercier toutes les personnes qui ont rendu cela possible.

Le président Macky Sall a néanmoins tenu à déclarer que le Sénégal est déterminé à faire tout le nécessaire pour préserver ses forêts, en particulier celles de Casamance, contre les coupes sauvages. Il faut rappeler que les militaires de l’Ecomig avaient été pris dans une embuscade avec des miliciens du Mfdc qui s’adonnaient au trafic de bois en Casamance et qu’ils convoyaient en Gambie, où a eu lieu l’accrochage.

Et sur cette question de la préservation de sa flore et de son couvert végétal, le président sénégalais a réaffirmé aux journalistes allemands, dans un entretien qui sera diffusé aujourd’hui sur les ondes africaines de la radio d’Etat, que «quel que soit le prix à payer, le Sénégal va préserver ses forêts».

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT