Reprise du trafic routier Dakar-Bamako

Le trafic avait été suspendu depuis le 18 août en raisons de tensions suite à un accident impliquant un gros porteur malien.

Trafic Dakar-Bamako

Suite à la suspension du trafic routier sur le corridor Dakar– Bamako, depuis le 18 août courant, les ministres des Transports et des Infrastructures du Mali et du Sénégal ont convenu, mardi, dans un communiqué conjoint, de s'engager à garantir la libre circulation des personnes, des biens et services entre les deux pays.

''Cette rencontre qui fait suite à l'interruption du trafic inter-Etats entre Dakar et Bamako consécutive à l'accident de la circulation routière survenu le 15 août 2021 à Kaolack avec un bilan de 4 morts et deux blessés, ainsi qu'aux graves incidents subséquents, s'inscrit dans le cadre de la volonté commune du Mali et du Sénégal, de renforcer les relations de bon voisinage et de coopération en matière de transport et de transit routiers'', ont indiqué les deux ministres.

La rencontre présidée par Mansour Faye, ministre des Infracteurs des transports terrestres et du désenclavement du Sénégal et Mme Dembelé Madina Sissoko, ministre des Transports et des Infrastructures du Mali, a en outre, salué l'implication “déterminante” des leaders religieux, des autorités coutumières, des professionnels du transport et des habitants de Kaolack pour l'appel à la retenue et au retour à la sérénité.

Pour une meilleure gouvernance du corridor Dakar-Bamako, les deux délégations ont convenu, entre autres, de respecter les dispositions réglementaires édictées par les instances communautaires (UEMOA, CEDEAO) dans le secteur des transports routiers.

Elles ont également mis en avant « les acquis » entre le Mali et le Sénégal. Les deux parties ont, en outre, recommandé la construction et la mise en service des aires de repos et de stationnement sur le corridor Dakar – Bamako mais aussi l'amélioration de la fluidité du trafic.

La délégation ministérielle malio-sénégalaise s'est rendue, lundi, auprès des familles des victimes de l'accident routier dont l'une des familles est d'origine malienne.

Ils ont remis des enveloppes symboliques aux représentants des parents des victimes.

Pour rappel, le Syndicat National des Chauffeurs et Conducteurs Routiers du Mali (SYNACOR) avait annoncé, le 18 août courant avoir suspendu le trafic routier entre les deux pays, suite à un accident mortel survenu le 15 du même mois, provoquant des tensions entre conducteurs routiers des deux pays.

A Kaolack l'arrivée de camions chargés est désormais possible, mais une fois à l'entrée de la ville ils seront escortés par la police.

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Le message fort de Sadio Mané après l'élimination du Sénégal

Le message fort de Sadio Mané après l'élimination du Sénégal

L'Angleterre surclasse le Sénégal et file en quarts

L'Angleterre surclasse le Sénégal et file en quarts

CdM : Mbappé envoie la France en quarts !

CdM : Mbappé envoie la France en quarts !

Le marabout de Pogba pour envouter Mbappé est un Sénégalais

Le marabout de Pogba pour "envouter" Mbappé" est un Sénégalais

Evra se moque de Suarez sur les réseaux sociaux

Evra se moque de Suarez sur les réseaux sociaux

Affaire Amy Ndiaye : les deux députés de PUR arrêtés

Affaire Amy Ndiaye : les deux députés de PUR arrêtés

Mondial 2020 : l'Albiceleste est en quarts

Mondial 2020 : l'Albiceleste est en quarts

MMA : Reug Reug a battu l’Ouzbek Jasur

MMA : Reug Reug a battu l’Ouzbek Jasur

Connexion internet : le Sénégalais utilise 3,41Go par mois

Connexion internet : le Sénégalais utilise 3,41Go par mois