Scandale : Amazon vend de l’urine sur son site

Un journaliste de Vice a mis en vente une « boisson énergisante » à base d'urine d'employés d'Amazon pour dénoncer les conditions de travail dégradantes.

Amazon vend de l’urine sur son site

Dans une récente dénonciation des conditions de travail chez Amazon, le journaliste Oobah Butler de Vice a choisi une approche plutôt inhabituelle pour pointer du doigt le traitement dégradant des employés de la gigantesque entreprise de commerce en ligne. Il a mis en vente une mystérieuse « boisson énergisante » qui a rapidement fait les gros titres et soulevé des préoccupations quant à la vérification des produits sur la plateforme.

L'histoire, qui est à la fois choquante et inquiétante, révèle les conditions auxquelles les employés d'Amazon sont confrontés dans leurs entrepôts. Selon Oobah Butler, ces travailleurs sont souvent contraints de renoncer à des pauses pour se soulager, les obligeant ainsi à recourir à des bouteilles pour des besoins élémentaires. De surcroît, ces bouteilles ne peuvent pas être jetées dans les poubelles des entrepôts, ce qui a entraîné un problème environnemental majeur avec des bouteilles d'urine jonchant les environs des entrepôts.

Pour attirer l'attention sur cette situation déplorable, le journaliste a décidé de prendre des mesures radicales. Il a élaboré une « boisson énergisante » baptisée "Release," qui était en réalité composée d'urine d'employés. Cette boisson a été astucieusement introduite dans les produits tendance d'Amazon grâce à des commentaires falsifiés. L'effet choquant de cette démarche a été immédiat, attirant l'œil du public et de la presse.

Cependant, lorsque de véritables consommateurs ont tenté d'acheter le produit, le canular a dû être abandonné. Amazon a rapidement réagi, qualifiant l'incident de canular et insistant sur le fait qu'une telle intrusion de produit ne serait pas possible sans être détectée par les contrôles de qualité de la plateforme. Un porte-parole de la société a également affirmé que les employés d'Amazon étaient encouragés à prendre des pauses régulières pour leurs besoins personnels.

L'incident soulève des questions fondamentales sur la vérification des produits sur la plateforme et les conditions de travail dans les entrepôts d'Amazon.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Goûters pour enfants à l'école : des bombes caloriques dans le cartable

Goûters pour enfants à l'école : des bombes caloriques dans le cartable

Keur Massar : un policier ouvre le feu sur des ouvriers qui…

Keur Massar : un policier ouvre le feu sur des ouvriers qui…

Mali : interpellation d'un proche du Premier ministre, Choguel Maiga

Mali : interpellation d'un proche du Premier ministre, Choguel Maiga

VIH Sida au Sénégal : les homosexuels les plus touchés !

VIH Sida au Sénégal : les homosexuels les plus touchés !

Doro Guèye mouille Macky Sall pour des terrains d'une valeur d'1,2 milliard FCFA

Doro Guèye mouille Macky Sall pour des terrains d'une valeur d'1,2 milliard FCFA

Criminalité faunique : 2 trafiquants arrêtés avec des peaux de léopard

Criminalité faunique : 2 trafiquants arrêtés avec des peaux de léopard

L’homme d’affaires Dora Gueye arrêté par la gendarmerie

L’homme d’affaires Dora Gueye arrêté par la gendarmerie

VDN3 : un trafic de drogue démantelé dans une dibiterie

VDN3 : un trafic de drogue démantelé dans une dibiterie

Mort de journalistes à Gaza: RSF dépose une nouvelle plainte devant la CPI

Mort de journalistes à Gaza: RSF dépose une nouvelle plainte devant la CPI

ADVERTISEMENT