Tabagisme : Il y aura 1,27 milliard de fumeurs en 2025 selon l'OMS

Le nombre de fumeurs dans le monde va baisser d'ici à 2025, c'est ce qu'il ressort d'une étude de l'OMS.

2016-moins-16-million-fumeurs-quotidiens-arrete-tabac-France 0 1399 933

1,27 milliard de personnes consommeront du tabac dans le monde, d’ici 2025 contre 1,3 milliard en 2020, soit 20 millions de moins que deux ans plus tôt, selon un nouveau rapport de l’Organisation mondiale de la santé.

La consommation de tabac continue sa baisse progressive, passant de 1,3 milliard de consommateurs de tabac dans le monde en 2020 contre 1,32 milliard en 2015. L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) table sur 1,27 milliard de fumeurs d'ici 2025, selon son quatrième rapport sur les tendances mondiales du tabac publié hier mardi. Au total, 60 pays sont en bonne voie pour atteindre la réduction de 30% de consommation de tabac entre 2010 et 2025.

Pour lutter contre le tabac, l'OMS privilégie la prévention et l'accompagnement. "Nous encourageons tous les pays à mieux utiliser les nombreux outils efficaces disponibles pour aider les gens à arrêter de fumer et sauver des vies". Selon un document de l'OMS, mettre en place des lignes téléphoniques nationales gratuites, et un soutien par SMS proposant des conseils brefs permettrait d'aider 152 millions de fumeurs à décrocher d'ici 2030. Au total, cet investissement coûterait 1,68 dollar par habitant, chaque année.

Les chiffres du tabac dans le monde restent élevés. En 2020, 22,3% de la population mondiale consommait du tabac. Plus d'un tiers des hommes dans le monde consomme du tabac (36,7%) et 7,8% des femmes. En 2000, un tiers de la population mondiale fumait.

L'AFRIQUE A LE PLUS FAIBLE TAUX

De toutes les régions de l’OMS, la plus forte baisse des taux de prévalence au fil du temps est observée dans la région des Amériques. Le taux moyen de tabagisme est passé de 21 % en 2010 à 16 % en 2020.

La région africaine de l’OMS a le taux moyen de tabagisme le plus bas, soit 10 % en 2020, contre 15 % en 2010. En Europe, 18 % des femmes continuent de fumer, soit beaucoup plus que dans toute autre région. Les femmes en Europe sont les plus lentes au monde à réduire le tabagisme. Toutes les autres régions de l’OMS sont en bonne voie pour réduire les taux de tabagisme chez les femmes d’au moins 30 %, d’ici 2025.

Dans la région de la Méditerranée orientale, le Pakistan est le seul pays en voie d’atteindre l’objectif de réduction du tabac. Quatre des six pays au monde où le tabagisme augmente se trouvent dans cette région.

En Asie du Sud-Est, la région a actuellement les taux de tabagisme les plus élevés, avec environ 432 millions d’utilisateurs, soit 29 % de sa population. Mais c’est aussi la région où la consommation de tabac diminue le plus rapidement. La région devrait atteindre des taux de tabagisme similaires à ceux de la région européenne et de la région du Pacifique occidental, d’ici 2025.

Au Pacifique occidental, cette région devrait devenir la région où le taux de tabagisme est le plus élevé chez les hommes, avec plus de 45 % des hommes qui utilisent encore du tabac en 2025.

Un pays sur trois est susceptible d’atteindre l’objectif de réduction de 30 % et les pays à faible revenu réalisent actuellement le plus de progrès dans la lutte contre le tabac. Les pays à revenu intermédiaire de la partie supérieure font, en moyenne, les progrès les plus lents dans la réduction de l’usage du tabac. Dans quelque 29 pays, la qualité des données est faible ou insuffisante pour connaître la tendance, de sorte qu’une surveillance plus approfondie est nécessaire.

Les données qui sous-tendent ces estimations proviennent de 1 728 enquêtes nationales menées par des pays, entre 1990 et 2020, qui ont interrogé ensemble 97 % de la population mondiale sur leur consommation de tabac. L’article 20 de la Convention-cadre de l’OMS souligne l’importance d’organiser des enquêtes pour obtenir des preuves de l’épidémie de tabagisme, et maintenant 190 pays ont mené au moins une enquête nationale - contre 140 en 2004, lorsque le traité n’était pas encore en vigueur.

8 MILLIONS DE MORTS PAR AN

L’épidémie de tabagisme est l’une des plus graves menaces ayant jamais pesé sur la santé publique mondiale. Le tabac fait plus de 8 millions de morts, chaque année, dans le monde et 1,2 million de personnes supplémentaires décèdent en raison du tabagisme passif, selon les statistiques de l’OMS. Plus de 7 millions d’entre eux sont des consommateurs ou d’anciens consommateurs. Près de la moitié des enfants respirent régulièrement un air pollué par la fumée de tabac dans les lieux publics et 65 000 meurent chaque année de maladies attribuables au tabagisme passif.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Autoriser les notifications dans les paramètres du navigateur

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Quiz : quelles célébrités se cachent derrière ces photos ?

Quiz : quelles célébrités se cachent derrière ces photos ?

Assomption : pourquoi le lundi 16 août n'est pas un jour férié

Assomption : pourquoi le lundi 16 août n'est pas un jour férié

Hausse des prix: la taxe sur le sucre temporairement suspendue [document]

Hausse des prix: la taxe sur le sucre temporairement suspendue [document]

Voyages et loisirs

Bocar Samba Dièye sort vainqueur de son bras de fer contre la CBAO

Bocar Samba Dièye sort vainqueur de son bras de fer contre la CBAO

Sacré-Cœur : Voici comment le docteur Falla Paye a tué ses enfants

Sacré-Cœur : Voici comment le docteur Falla Paye a tué ses enfants

Keur Mbaye Fall: Un humanitaire français violait des mineurs défavorisés

Keur Mbaye Fall: Un humanitaire français violait des mineurs défavorisés

Magistrature : Un grand chamboulement en vue

Magistrature : Un grand chamboulement en vue

Dérives audiovisuelles : Jamra porte plainte contre Cirque noir

Dérives audiovisuelles : Jamra porte plainte contre "Cirque noir"