Tchad : au moins 17 morts dans l'attaque d'un village

L'attaque d'un village par des hommes armés dans le sud du Tchad, près de la frontière avec la Centrafrique, a causé la mort de 17 personnes lundi, a annoncé jeudi le parquet de Goré qui a ouvert une enquête.

Attaque terroriste au Burkina

Cette « tuerie de masse » a été perpétrée lundi à 4h GMT lorsque des « individus armés non identifiés » ont attaqué le village de Don, situé dans la province du Logone-Oriental, frontalière de la Centrafrique, à environ 500 km au sud de N'Djamena, la capitale du Tchad, a indiqué Nerambaye Ndoubamian, le procureur de la République du Tchad à Goré dans un communiqué.

Les assaillants munis d'armes à feu et d'armes blanches sont arrivés sur place à bord de motocyclettes et de chevaux, et ont assassiné plus d'une dizaine de villageois, incendié des cases, enlevé des bœufs d'attelage, et laissé sur leur passage plusieurs blessés, évacués à l'hôpital de Goré, explique encore le Parquet.

Au total, 17 personnes sont mortes lors de cet assaut, dont 11 formellement identifiés dans le village de Don, trois autres à 3km du village, et trois blessés - dont un nourrisson - qui ont succombé à leurs blessures. D'autres blessés ont été pris en charge dans des centres hospitaliers, a-t-on appris de même source. Le parquet a également annoncé avoir ouvert une enquête des chefs d'assassinat, d'association de malfaiteurs, d'incendie volontaire, et de vol aggravé, et diffusé un appel à témoin pour identifier les auteurs.

Les habitants du village sont principalement issus de la communauté Kabba, un groupe ethnique notamment établis au Tchad et en Centrafrique voisine, et dont les membres sont pour la plupart de confession chrétienne et vivent de l'agriculture.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Mame Mbaye Niang face à la presse ce samedi

Mame Mbaye Niang face à la presse ce samedi

Voici cinq (5) situations où l’armée peut être mobilisée

Voici cinq (5) situations où l’armée peut être mobilisée

Bordeaux : le Consulat du Sénégal attaqué par des manifestants pro-Sonko

Bordeaux : le Consulat du Sénégal attaqué par des manifestants pro-Sonko

Manifestations pro-Sonko : voici pourquoi 200 jeunes ont été arrêtés à Dakar

Manifestations pro-Sonko : voici pourquoi 200 jeunes ont été arrêtés à Dakar

Émeutes au Sénégal : un gendarme tué par balle à Diamniadio

Émeutes au Sénégal : un gendarme tué par balle à Diamniadio

Production de vaccins : l'IPD obtient un nouveau financement  de près de 28 milliards FCFA

Production de vaccins : l'IPD obtient un nouveau financement de près de 28 milliards FCFA

Le Bayern Munich veut virer Mané et Sané

Le Bayern Munich veut virer Mané et Sané

Emeutes à Dakar : Pourquoi l’Armée est appelée en renfort

Emeutes à Dakar : Pourquoi l’Armée est appelée en renfort

Le policier, Pierre Malou, sort du coma

Le policier, Pierre Malou, sort du coma

ADVERTISEMENT