TikTok condamné par l'UE à payer une amende de 345 millions d'euros

L'Union européenne a infligé vendredi 345 millions d'euros d'amende au réseau social TikTok pour avoir enfreint ses règles de protection des données (RGPD) dans le traitement d'informations concernant des mineurs.

TikTok

TikTok Technology Limited devra s'acquitter d'"amendes administratives pour un montant total de 345 millions d'euros", et mettre ses opérations en conformité sous trois mois, a annoncé dans un communiqué la Commission irlandaise pour la protection des données (DPC), agissant au nom de l'UE.

La DPC avait ouvert en septembre 2021 une enquête sur cette filiale du géant chinois ByteDance, très populaire chez les jeunes, qui compte aujourd'hui 150 millions d'utilisateurs aux États-Unis et 134 millions dans l'Union européenne. Les investigations portaient sur la période comprise entre le 31 juillet et le 31 décembre 2020.

L'autorité irlandaise relève notamment dans sa décision que l'inscription des enfants sur la plateforme se faisait de telle manière que leurs comptes étaient définis comme publics par défaut. D'autres problèmes tenaient au mode "connexion famille", qui permet de relier le compte TikTok d'un parent à celui de son adolescent. Selon la décision, l'entreprise ne vérifiait notamment pas si l'utilisateur associé était réellement le parent ou le tuteur.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Libération de Sonko et Diomaye Faye : la bonne nouvelle annoncée par Macky Sall

Libération de Sonko et Diomaye Faye : la bonne nouvelle annoncée par Macky Sall

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Diodio Glow Skin: la femme d'affaires livre les clés de sa réussite

Diodio Glow Skin: la femme d'affaires livre les clés de sa réussite

La journaliste Absa Hane porte plainte contre la police nationale

La journaliste Absa Hane porte plainte contre la police nationale

ADVERTISEMENT