UEMOA : levée des sanctions contre le Mali

Dans une note parvenue à Pulse, les dirigeants de l'UEMOA réunis à Bissau, dans le cadre d'un sommet des chefs d'État de la sous-région, ont annoncé la levée des sanctions contre le Mali.

Le 3 juillet 2022, la Cédéao avait adopté des sanctions contre la junte au pouvoir au Mali

« Concernant le Mali, l'UEMOA a décidé de la levée de sa suspension de ses Organes et Institutions de l'UEMOA prise le 09 janvier 2022 », peut-on lire dans le communiqué signé par le président en exercice, le Nigérien Mohamed Bazoum.

D’après la même source, les chefs d'État et de gouvernement ont adressé « leurs vifs remerciements à son Excellence Monsieur Umaro Cissoco Embalo, président de la République de la Guinée-Bissau, pour toutes les dispositions prises afin d'assurer le succès de leur session ».

Pour rappel, le 9 janvier 2022, l'UEMOA avait annoncé la suspension de toutes les transactions commerciales du Mali, à l'exception des produits de consommation essentiels : pharmaceutiques, fournitures et équipements médicaux, ainsi que du matériel destiné à la lutte contre la Covid-19 et des produits pétroliers et d'électricité.

L’annonce avait été faite lors d'un sommet extraordinaire à Accra au Ghana.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT