Variole du singe : l'OMS déclare la levée du niveau d'alerte maximal

L’OMS a levé son niveau d'alerte maximal pour l'épidémie de variole du singe. Selon l’organisation, la variole du singe « ne représente plus une urgence de santé publique de portée internationale ».

Le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus.

L'OMS met fin à son niveau d'alerte maximal pour l'épidémie de mpox, également connue sous le nom de variole du singe, près d'un an après le début de sa flambée en dehors des zones endémiques. Cette décision a été prise en raison de l'amélioration de la situation sanitaire. La maladie n'est plus considérée comme une urgence de santé publique de portée internationale, a déclaré le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d'une conférence de presse.

Cette annonce intervient une semaine après la levée du niveau d'alerte maximal pour la COVID-19 par l'OMS. Cependant, le Dr Tedros a mis en garde contre le fait que les deux virus continuent de circuler et de tuer, ce qui nécessite une surveillance continue.

Des flambées de variole du singe avaient été signalées en Europe et aux États-Unis à partir de mai 2022, en dehors de la dizaine de pays d'Afrique centrale et de l'ouest où la maladie est endémique. Le directeur général de l'OMS avait déclaré une urgence de santé publique de portée internationale le 23 juillet 2022.

Depuis lors, la courbe des contaminations a connu un net reflux, avec une baisse d'environ 90 % des cas au cours des trois derniers mois. En tout, environ 87 400 cas ont été répertoriés dans 111 pays et la maladie a fait 140 morts, selon le dernier décompte cité par le Dr Tedros.

ADVERTISEMENT

Pour rappel, la variole du singe se caractérise par des éruptions cutanées, qui peuvent apparaître sur les organes génitaux ou dans la bouche, et peut s'accompagner de poussées de fièvre, de maux de gorge ou de douleurs au niveau des ganglions lymphatiques.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Macky Sall persiste et signe : 'le 2 avril, c'est fini pour moi'

Macky Sall persiste et signe : 'le 2 avril, c'est fini pour moi'

CCIAD : suivez en direct le dialogue national

CCIAD : suivez en direct le dialogue national

Le témoignage poignant du détenu (politique) 'Cheikh Bi'

Le témoignage poignant du détenu (politique) 'Cheikh Bi'

Nécrologie: Prince Fadiga, le jeune 'marié' à 16 ans n'est plus

Nécrologie: Prince Fadiga, le jeune 'marié' à 16 ans n'est plus

'Dimanche non électoral' : ce qu'ont déposé les 16 candidats au C.C

'Dimanche non électoral' : ce qu'ont déposé les 16 candidats au C.C

Nigeria : l'armée nigériane dément une tentative de coup d'Etat contre le président Bola Tinubu

Nigeria : l'armée nigériane dément une tentative de coup d'Etat contre le président Bola Tinubu

Un bébé se fait 'décapiter' sous les yeux de son père

Un bébé se fait 'décapiter' sous les yeux de son père

Dialogue : Idrissa Seck (aussi) décline l'invitation de Macky Sall

Dialogue : Idrissa Seck (aussi) décline l'invitation de Macky Sall

Angleterre : un migrant sénégalais condamné à 9 ans

Angleterre : un migrant sénégalais condamné à 9 ans

ADVERTISEMENT