La mal bouffe responsable de 420.000 morts par an dans le monde

Chaque année dans le monde, 1 personne sur 10 tombe malade en mangeant de la nourriture contaminée et 420 000 en meurent. Près d'un tiers de ces décès concernent des enfants de moins de 5 ans.

Mal bouffe

Dans le monde, 600 millions de personnes sont victimes de la mal bouffe, soit près d’une personne sur dix, révèle l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans le rapport le plus complet à ce jour traitant de l’impact des aliments contaminés sur la santé et le bien-être.

Parmi les personnes qui tombent malades après avoir mangé des aliments contaminés, 420 000 en meurent. Et comme bien souvent, les enfants sont les principales victimes. « Près d’un tiers des décès dus aux maladies d’origine alimentaire concernent des enfants de moins de cinq ans, bien qu’ils ne représentent que 9% de la population mondiale », souligne l’OMS.

Les agents pathogènes sont à l’origine des plus graves problèmes alimentaires.

Virus, bactéries, parasites ou encore produits chimiques sont les grands responsables des maladies d’origine alimentaire. Pour plus de la moitié des malades, ce sont les maladies diarrhéiques qui sont en cause. Elles sont souvent dues à la consommation de viande crue ou mal cuite, d’œufs, de produits frais et de produits laitiers contaminés par le norovirus, Campylobacter, les Salmonelles non typhiques et E. coli entéropathogène. L’OMS ajoute que la fièvre typhoïde, l’hépatite A, Taenia solium (un ver solitaire) et les aflatoxines produites par de la moisissure sur les céréales conservées dans de mauvaises conditions sont aussi responsables des maladies d’origine alimentaire.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn