ADVERTISEMENT

Du sucre "empoisonné" importé au Sénégal: la direction du Commerce dément

Du sucre "mortel" serait passé par les canaux de l'importation.

Du sucre empoisonné importé au Sénégal: la direction du Commerce dément

Du sucre "mortel" serait passé par les canaux de l'importation.

ADVERTISEMENT

Cinquante (50) tonnes de sucre empoisonné aurait été introduites au Sénégal. La rumeur alimentée par les réseaux sociaux a continué à gonfler depuis quelques jours entrainant une réelle peur chez les populations. Une situation qui a poussé le directeur du Commerce intérieur à monter au créneau pour démentir l’information.

«Concernant cette affaire de sucre supposé avoir été contaminé ou empoisonné et qui concernerait une cinquantaine de tonnes, qui aurait été introduit sur le marché sénégalais, je voudrais vous dire et vous réaffirmer que cette information est fausse, dénuée de tout fondement», a précisé Omar Diallo, Directeur du commerce intérieur.

Il indique que l’importation du sucre obéit à une procédure bien précise, notamment en ce qui concerne le contrôle de la qualité à l’importation. «Des échantillons sont prélevés aux fins d’analyse de laboratoire pour déterminer la qualité microbiologique et chimique du produit. Une fois que le laboratoire aura décidé que ce produit est apte à la consommation humaine, nous nous délivrons derrière l’autorisation de mise à la consommation», explique-t-il.

De plus, souligne Oumar Diallo, les importateurs de sucre, au Sénégal, ne sont pas nombreux. Il s’agit d’une dizaine. Et à chaque fois qu’un sac de sucre est importé au Sénégal, ses services en font le contrôle de la qualité et en déterminent la destination.

«C’est des Fake-news. Aujourd’hui, je suis à même de vous dire que nous avons pris toutes les dispositions pour qu’il n’en soit pas ainsi. D’ailleurs, c’est inimaginable à l’état actuel de l’exécution de la procédure d’importation des produits alimentaires», précise-t-il.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Le 'Henné time' : encore une tradition dévoyée !

Le 'Henné time' : encore une tradition dévoyée !

Mame Mbaye Niang-Sonko : le procès renvoyé

Mame Mbaye Niang-Sonko : le procès renvoyé

UEMOA : le Sénégal, pays le plus cher en décembre 2022

UEMOA : le Sénégal, pays le plus cher en décembre 2022

Les bienfaits du café au lait

Les bienfaits du café au lait

Policiers et gendarmes encerclent Dakar

Policiers et gendarmes encerclent Dakar

Modou Lô face à Boy Niang 2 dans huit mois

Modou Lô face à Boy Niang 2 dans huit mois

Baisse du prix du loyer : le Conseil constitutionnel donne plein pouvoir à Macky Sall

Baisse du prix du loyer : le Conseil constitutionnel donne plein pouvoir à Macky Sall

Agression sexuelle et harcèlement : la FIFA durcit le ton !

Agression sexuelle et harcèlement : la FIFA durcit le ton !

Tamba : un bus se renverse et fait 27 blessés, dont six graves

Tamba : un bus se renverse et fait 27 blessés, dont six graves

ADVERTISEMENT