Hausse du prix du pain : le blé local peut-il être une alternative ? [Opinion du contributeur]

« Nous allons vers la hausse du prix du pain pour sauvegarder des emplois, pour préserver la rentabilité de nos entreprises, pour garantir aux consommateurs sénégalais la disponibilité au quotidien du pain de meilleure qualité ».

blé - GettyImages 148678115 0

...

La messe est donc dite, lundi, au sortir de la réunion du Conseil national de la consommation à la Sphère ministérielle Habib Thiam de Diamniadio, par la ministre du Commerce et des Petites et moyennes entreprises, Aminata Assome Diatta. Selon elle, pour arriver à ce niveau de prix, « l’Etat a fait des efforts en suspendant l’application des droits de douane sur le blé, mais également en suspendant l’application de la Tva sur la farine ».

En parlant de droits de douane, on fait référence particulièrement aux importations de ce produit de première nécessité. Le blé représente 2,5 % des importations totales du pays en 2019. Les importations en la matière se chiffrent en 2019 à FCFA 107,8 milliards. En volume, elles atteignent 702,8 milliers de tonnes en 2019, contre 604,5 milliers de tonnes en 2018. Dépendant donc totalement des importations, le coût du pain au Sénégal ne pouvait que subir le diktat des cours mondiaux. Mais qu’a fait l’Etat du Sénégal depuis plusieurs décennies ? Se limite-t-il juste à jouer sur les subventions et autres actions sur le niveau de taxation de ce produit d’importation ? Sommes-nous condamnés à consommer le blé provenant d’Amérique du sud ou un peu partout à travers le monde ? Et pourtant le monde de la recherche a fait des pas de géants pour mettre sur le marché un blé made in Sénégal.

Cette solution de blé local, largement à notre porté, encourage la consommation locale, augmente la capacité des producteurs locaux mais surtout assure une autonomie dans la consommation qui est un impératif pour l’autosuffisance alimentaire.

-------------

Pulse Contributors est une initiative visant à mettre en évidence diverses voix journalistiques. Les Contributeurs Pulse ne représentent pas la société Pulse et contribuent en leur nom propre.

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Loi de Finances 2023: un budget solutions de 6400 milliards pour soulager les ménages

Loi de Finances 2023: un budget "solutions" de 6400 milliards pour soulager les ménages

Adja Thiaré Diaw dépose une autre plainte pour viol et séquestration

Adja Thiaré Diaw dépose une autre plainte pour viol et séquestration

Affaire Sweet Beauté: Sonko auditionné au plus tard le 17 octobre 2022

Affaire Sweet Beauté: Sonko auditionné au plus tard le 17 octobre 2022

Nécrologie : Daouda Faye alias Vava est décédé

Nécrologie : Daouda Faye alias Vava est décédé

Fifa : le Sénégal toujours 1er africain, 18e mondial

Fifa : le Sénégal toujours 1er africain, 18e mondial

Commerce mondial : les prédictions sombres de l'OMC

Commerce mondial : les prédictions sombres de l'OMC

Gamou de Tivaouane: une taxe d'entrée dans la ville sera imposée aux véhicules par la commune

Gamou de Tivaouane: une taxe d'entrée dans la ville sera imposée aux véhicules par la commune

Sénégal : Macky Sall annonce un budget de 6400 milliards FCFA en 2023

Sénégal : Macky Sall annonce un budget de 6400 milliards FCFA en 2023

Adja Thiaré Diaw, l'accusatrice de Kalifone, envoyée en psychiatrie !

Adja Thiaré Diaw, l'accusatrice de Kalifone, envoyée en psychiatrie !