Inondations: ras le bol général à Cambérène

Après Touba et Keur Massar, c'est au tour de Cambérène d'être secoué par une émeute.

Le ministre de l'Intérieur a visité les quartiers inondés de Dakar

Les fortes pluies enregistrées dans la nuit du mercredi au jeudi dernier ont créé un désordre indescriptible auprès des usagers, en particulier les populations de Cambérène qui ont tout bonnement décidé de manifester leur grogne dans la rue.

Conséquences: des heures d’embouteillages, des populations en colère qui ont indexé l’Office nationale de l’Assainissement du Sénégal (Onas) dont les canaux sont sans effet. Les jeunes menacent de redescendre dans les rues dans les prochains jours, si rien n'est fait.

KEUR MASSAR ENCORE SOUS LES EAUX

Alors que Keur Massar pensait être sorti de l’ornière, les populations replongent. Malgré les fortes pluies, le pompage est au rabais. Selon Aly Ba, Président de l’Association des jeunes de l’Unité 3, la situation ne désenfle pas. « Les choses deviennent très compliquées. Nous dénonçons aussi la sortie du Dg de l’Adm, Cheikh Issa Sall, qui déclarait hier qu’au bout de trois (3) jours, les eaux seraient drainées. Ce qui est faux car les gens pataugent », fustige-t-il.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT