La Covid est là, les négligences aussi [Opinion du contributeur]

Nous sommes loin de la fin de la pandémie de la Covid-19.

Covid-19 au Sénégal

...

Ailleurs en Europe et dans certaines parties du globe, sa recrudescence inquiète. Après le variant Delta dévastateur, Omicron gagne du terrain et impose une logique de combat même s'il est moins féroce que son grand frère mortel. Le monde reste alerte et redoute le pire comme aux premiers jours de cette épidémie devenue pandémie mondiale. Le variant Omicron qui a vu le jour en Afrique...du Sud précisément ne suscite pas autant d'engagement sur le continent noir peu touché par le coronavirus par rapport aux autres.

La tendance baissière observée ces temps-ci, au Sénégal et dans bien des parties de l'Afrique a pour conséquence directe le peu de respect des mesures barrières, du port du masque, bref des précautions édictées par l'organisation mondiale de la Santé (Oms) pour faire face au mal. Une illustration éloquente de l'expression "dormir sur ses lauriers". Pourtant avec 6 nouveaux cas positifs au coronavirus, issus de la transmission communautaire, 2 cas graves pris en charge dans les services de réanimation, 45 sous traitement, il est évident que cet être si impitoyable est toujours chez nous. Négliger ce constat ou le simplifier serait une option périlleuse pour tout le monde, pour tous les secteurs qui pourraient être à nouveau atteints.

Invité d’honneur du Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité du 6 et 7 décembre dernier, Cyril Ramaphosa, est testé positif à la Covid-19 dimanche dernier. Il est placé en isolement. L'heure est toujours grave. Ici, on baisse la garde. La sensibilisation n'est plus de mise. Les préoccupations sont à la recherche effrénée de voix pour diriger des collectivités qui souffrent de déficit en infrastructures sanitaires. Beaucoup de Sénégalais refusent de se faire vacciner. 400 mille doses de vaccin sur le point d’être jetées.

A Bambey, les étudiants et les forces de l’ordre s’affrontent. Du classique. Des images repoussantes qui déshonorent. Nous sommes tellement en retard.

-------------

Pulse Contributors est une initiative visant à mettre en évidence diverses voix journalistiques. Les Contributeurs Pulse ne représentent pas la société Pulse et contribuent en leur nom propre.

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Burkina : Damiba renonce à ses fonctions de Président

Burkina : Damiba renonce à ses fonctions de Président

Clash Akhlou Brick vs Ngaaka Blindé : Ara sort le gros calibre !

Clash Akhlou Brick vs Ngaaka Blindé : Ara sort le gros calibre !

Bamba Dieng sort du silence après son grand retour

Bamba Dieng sort du silence après son grand retour

Un derby du Championnat indonésien vire au drame : 127 morts dénombrés !

Un derby du Championnat indonésien vire au drame : 127 morts dénombrés !

Burkina : l’ambassade de France brûlé par les manifestants

Burkina : l’ambassade de France brûlé par les manifestants

Ministres virés du gouvernement : le jour d'après

Ministres virés du gouvernement : le jour d'après

Le fils de ce ministre percute un scootériste, il conduisait un véhicule du Palais

Le fils de ce ministre percute un scootériste, il conduisait un véhicule du Palais

Afrique de l'Ouest et du Centre : plus de 80% des citoyens veulent une monnaie unique

Afrique de l'Ouest et du Centre : plus de 80% des citoyens veulent une monnaie unique

Pape Diouf immortalisé en Côte d’Ivoire

Pape Diouf immortalisé en Côte d’Ivoire