Le Sénégal va recevoir 140 160 doses d'AstraZeneca du Royaume-Uni

La course au vaccin contre la Covid-19 continue via l'initiative COVAX.

Alors que le Sénégal lutte contre une troisième vague meurtrière de la pandémie de COVID-19, le Royaume-Uni a annoncé qu'il ferait don au pays de 140 160 doses du vaccin AstraZeneca via l'initiative COVAX.

La livraison de ces doses est prévue pour le 15 août 2021 et contribuera à accélérer le déploiement du vaccin dans tout le pays.

Le don du Royaume-Uni intervient à un moment critique dans la course du Sénégal à la vaccination de sa population. Depuis fin mai 2021, le nombre total de cas de COVID-19 au Sénégal a augmenté de plus de 70 %. Au 13 août 2021, le pays avait enregistré un total de 69 576 cas de COVID-19, avec 1 554 décès. Il s'agira de la cinquième livraison de vaccins dans le pays dans le cadre de l'initiative COVAX, portant le nombre total de doses reçues via COVAX à 951 360. COVAX est une initiative mondiale, co-dirigée par le CEPI, l’alliance du vaccin Gavi et l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) - en partenariat avec l'UNICEF et l'Organisation Panaméricaine de la Santé (PAHO) - qui aident les gouvernements et les fabricants à garantir que les vaccins COVID-19 soient disponibles dans le monde entier pour les pays à revenu moyen et à faible revenu.

« Nous sommes ravis de recevoir ce cinquième lot de vaccins COVID-19 dans le cadre de l'initiative COVAX. Les efforts déployés par les autorités et leurs partenaires pour vacciner la population du Sénégal sont louables, mais l'accélération du déploiement du vaccin est freinée par l'approvisionnement limité en doses dans le pays. Nous nous félicitons de ce don du Royaume-Uni, qui contribuera à combler le déficit d'approvisionnement au Sénégal. Nous n'épargnerons aucun effort pour encourager la solidarité vaccinale et le partage des doses entre pays pour stopper la progression de la troisième vague du Sénégal, contribuant aux efforts mondiaux pour mettre fin à la pandémie », a déclaré Georges Gonzales, représentant adjoint de l'UNICEF au Sénégal, au nom des partenaires institutionnels de COVAX.

Au 13 août 2021, plus de 1,08 million de personnes avaient été vaccinées au Sénégal avec au moins une dose d'un vaccin contre le COVID-19 (environ 6 % de la population du pays). Malgré des progrès impressionnants dans sa campagne de vaccination, les efforts du Sénégal sont entravés par l'approvisionnement limité en doses dans le pays. Bien que ce don du Royaume-Uni contribuera à combler le déficit d'approvisionnement, des doses supplémentaires sont nécessaires de toute urgence pour que le Sénégal puisse atteindre une plus grande partie de sa population pour vaincre le virus.

Conformément aux objectifs mondiaux, le Sénégal vise à vacciner au moins 20 pour cent de sa population d'ici fin 2021 dans le cadre de l'initiative COVAX. Le pays doit vacciner 2 millions de personnes supplémentaires pour atteindre cet objectif. Sans davantage d'efforts de partage de dose entre les pays, il sera incapable d'atteindre cette étape critique.

Le Sénégal a également besoin d'un soutien supplémentaire pour communiquer avec les communautés afin de créer un environnement favorable à la vaccination, de renforcer la confiance et de garantir l'application de mesures barrières pendant que le déploiement du vaccin se poursuit.

Le renforcement de la communication sur les risques et de l'engagement communautaire joue un rôle central pour sauver des vies, contenir la pandémie, protéger les systèmes de santé et aider à relancer l'économie.

« L'ambassade britannique est ravie de voir 140 160 doses du vaccin AstraZeneca arriver ici au Sénégal. Cela viendra soutenir les progrès déjà réalisés dans le cadre du programme national de vaccination. Ces vaccins font partie des 5 millions de doses d'AstraZeneca que le Royaume-Uni a données à COVAX, pour garantir que les vaccins parviennent aux pays qui en ont le plus besoin. Cela fait à son tour partie de notre engagement à fournir 100 millions de vaccins au cours de la prochaine année. Le Royaume-Uni se réjouit de continuer à travailler avec le Sénégal dans la lutte contre le Covid-19 », a déclaré Theowen Gilmour, chargé d'affaires à l'ambassade britannique.

« Ce don de vaccins arrive à point nommé dans un contexte de recrudescence des cas de Covid19 et de propagation de nouveaux variants, notamment le variant Delta. Le Système des Nations Unies au Sénégal exprime toute sa gratitude au gouvernement et au peuple britannique, qui à travers ce don, offrent au Sénégal une opportunité de faire un pas supplémentaire dans la lutte contre la COVID-19. Plus que jamais, nous restons mobilisés auprès de tous les partenaires pour soutenir le Sénégal à vaincre le COVID-19 », a déclaré Siaka Coulibaly, Coordonnateur Résident du système des Nations Unies au Sénégal.

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Mondial 2022 : la Pologne bat l’Arabie Saoudite [2-0], Lewandowski se libère

Mondial 2022 : la Pologne bat l’Arabie Saoudite [2-0], Lewandowski se libère

Qatar 2022 : les Bleus visent les 8es, Messi au pied du mur !

Qatar 2022 : les Bleus visent les 8es, Messi au pied du mur !

Sénégal vs Equateur : même blessé, Enner Valencia veut jouer

Sénégal vs Equateur : même blessé, Enner Valencia veut jouer

Amdy Mignon victime d'arnaque

Amdy "Mignon" victime d'arnaque

Sénégal : 1160 agents fictifs ont perçu indûment 5 milliards FCFA

Sénégal : 1160 agents fictifs ont perçu indûment 5 milliards FCFA

Niveau d'industrialisation : le Sénégal progresse de cinq places

Niveau d'industrialisation : le Sénégal progresse de cinq places

Faux passeports diplomatiques : un an ferme pour les gendarmes

Faux passeports diplomatiques : un an ferme pour les gendarmes

Sanctions contre le Mali, la Guinée et le Burkina : la Cedeao rétropédale

Sanctions contre le Mali, la Guinée et le Burkina : la Cedeao rétropédale

Tanière : Iliman Ndiaye réussit son baptême de feu

Tanière : Iliman Ndiaye réussit son baptême de feu