La Section de Recherches (SR) a bouclé son enquête sans avoir entendu l'accusé, Ousmane Sonko, jouissant d'une immunité parlementaire. Selon Le Quotidien, le procureur de la République, Serigne Bassirou Guèye, a qui la SR a remis le dossier Ousmane Sonko, en a confié le traitement au juge du 8e cabinet.

D’après le journal, le leader de Pastef sera donc entendu directement par le juge d’instruction.

L'immunité parlementaire dont jouit le député Sonko ne devrait plus tarder à être levée, le magistrat instructeur ayant déjà saisi le ministre de la Justice qui, à son tour, s'est adressé à l’Assemblée nationale.

À signaler que le parquet a ouvert, hier, une information judiciaire.