Les résultats des tests sur les pélicans morts au parc de Djoudj sont tombés. Il s’agit tout simplement de la grippe aviaire, a confirmé sur la Rfm le ministre de l’Environnement, Abdou Karim Sall.

«Il s’agit bien entendu de l’influenza aviaire de type A qui est un sous type de la grippe H5 N1 communément appelée la grippe aviaire.

Aussitôt constatée, nous avons pris une batterie de mesures allant de l’interdiction de l’accès au parc, la suspension des ballades en pirogue sur le long du marigot, la destruction des carcasses et des déchets, le renforcement de la surveillance du parc et la sensibilisation des agents et des populations par rapport aux dispositions à prendre.

La propagation peut aller beaucoup plus vite. Çà peut même dépasser les frontières. D’ailleurs selon les informations que nous avons reçues cette maladie a été signalée dans d’autres pays.

Une mission technique sera sur place demain, conduite par le ministère de l’Elevage et l’ensemble des parties concernées.»