ADVERTISEMENT

14 ème législature: Pape Diop face à son destin sur la scène politique

Le président du parti Bok Guiss Guiss, Pape Diop, va donner cet après midi sa position par rapport au groupe parlementaire qu'il va intégrer dans l'assemblée nationale.

Pape Diop président du parti Bokk Guiss Guiss

Pape Diop va édifier les sénégalais sur sa position dans l'hémicycle cet après midi. Une décision tant attendue pour la 14 ème législature.La coalition Benno Bokk Yakaar cherche un siège pour pouvoir avoir la majorité absolue qui est de 83 sièges sur les 165 que compte l'assemblée nationale. La tête de liste de la coalition Bokk Guiss Guiss Ligguey figure parmi les trois députés qui sont considérés comme les faiseurs de rois.

ADVERTISEMENT

L'inter-coalition Yewwi-Wallu, a , de son côté 80 sièges et a besoin du ralliement de Pape Diop, Pape Djibril Fall, et Therno Alassane Sall pour avoir la majorité absolue. Celle-ci permettra à l'opposition d'imposer sa suprématie dans l'élection des membres du bureau de l'assemblée nationale d'une part. Et d'autre part, d'avoir un moyen de bloquer certains projets émanant de l'exécutif.

Par ailleurs, le leader des Serviteurs, Pape Djibril Fall et Thierno Alassane Sall de la coalition AAR Sénégal , n'ont pas intégrer le groupe des députés de la mouvance présidentielle.

Le premier nommé, adepte de la troisième voie en politique a préférer suivre sa trajectoire loin des chapelles politiques. Quant au président du parti La République des Valeurs, il avait tourné le dos au pouvoir suite à son départ du gouvernement suivi de polémiques.

Il a exclu tout compromis avec les députés de la coalition Benno Bok Yakaar. Cet après midi, l'ancien maire de Dakar, va prendre une décision très capitale pour la suite de sa carrière politique. Son parti, n'est pas membre de la mouvance présidentielle et son ralliement pourra certainement porter un sacré coup à son parti politique qui a besoin de se positionner sur la scène politique.

L'ancien président de l'assemblée nationale sous l'ère Wade est-il pressenti par une des coalitions pour la succession de Moustapha Niass? La réponse sera connue cet après midi après le point de presse du principal concerné au siège de son parti politique sis sur la Vdn.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Chelsea : Ziyech se rapproche du PSG

Chelsea : Ziyech se rapproche du PSG

Yerim Seck trainé en justice par le Cices

Yerim Seck trainé en justice par le Cices

Les dessous du télescopage entre Pape Diouf et Wally au Bara mundi

Les dessous du télescopage entre Pape Diouf et Wally au Bara mundi

PSG : la MNM, un trio qui pose question

PSG : la MNM, un trio qui pose question

Clap de fin dans l'affaire dite des '94 milliards'

Clap de fin dans l'affaire dite des '94 milliards'

Corruption : le Sénégal stagne dangereusement dans la zone rouge

Corruption : le Sénégal stagne dangereusement dans la zone rouge

Bonne gouvernance en Afrique : Un Sénégal à deux visages

Bonne gouvernance en Afrique : Un Sénégal à deux visages

Les excuses de Mollah Morgun à Ousmane Sonko

Les excuses de Mollah Morgun à Ousmane Sonko

Le rôle des Africains dans le développement du Mobile Banking

Le rôle des Africains dans le développement du Mobile Banking

ADVERTISEMENT