Grève de la faim de Sonko : Alioune Tine évoque ‘la mort’

Le fondateur d'AfrikaJom Center, Alioune Tine, intensifie ses efforts pour obtenir la libération du leader de l'ex-parti Pastef, Ousmane Sonko. Dans un message publié sur Twitter/X, il fait écho aux succès passés de la grève de la faim en rappelant les cas d'Abdoulaye Wade, Landing Savané et Cheikh Tidiane Sy, qui avaient obtenu gain de cause grâce à cette forme de protestation.

Alioune Tine

Pour Alioune Tine, l'efficacité de la grève de la faim de ces figures politiques il y a quelques années résidait en grande partie dans la façon dont les médias de l'époque dramatisaient la situation, considérant les enjeux démocratiques comme vitaux pour la société sénégalaise.

« La grève de la faim d'Abdoulaye Wade, Landing Savané, Cheikh Tidiane Sy, si elle a trouvé une issue positive en moins de 10 jours, c’est à cause de la dramatisation de la question par la presse de l’époque qui considérait les enjeux démocratiques comme vitaux et substantiels pour la société sénégalaise », a-t-il posté.

Le défenseur des droits de l'homme souligne que la démocratie et la vie sont indissociables, et que la grève de la faim de Sonko et de ses compagnons doit interpeller tous les citoyens, qu'ils soient gouvernants ou démocrates.

« La démocratie est incompatible avec la mort », a-t-il rappelé.

ADVERTISEMENT

Alioune Tine appelle à la compassion envers les femmes de Sonko, sa famille et ses compagnons, soulignant l'importance de la solidarité en ces moments difficiles. Il adresse également une demande au président Macky Sall, lui rappelant l'acte de clémence de l'ancien président Diouf envers Abdoulaye Wade, et l'encourage à faire preuve de compassion.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT