Les mesures phares de Boubacar Camara sur la Recherche Scientifique et l'Innovation

Boubacar Camara, leader de Pcs/Jengu-Tabax et ancien Directeur général des Douanes, a mis en lumière les principales propositions de son programme électoral intitulé « TABAX SENEGAALU ËLËG » dans l’optique de la prochaine élection présidentielle.

BOUBACAR camara

Le président de la Coalition Kamah présente un plan articulé autour de 25 mesures phares destinées à opérer une transformation profonde du pays. Ces propositions s’articulent autour de l’éducation, de l’économie, de la santé, de l’infrastructure, de la sécurité, de l’artisanat, du tourisme, de la culture, et de l’environnement, entre autres.

Sur la Recherche Scientifique et l'Innovation (RSI), le candidat à l’élection présidentielle prévoit de créer un Centre national de Recherche Scientifique dans les différents départements et déployer la blockchain au service de la RSI. L’ancien directeur général des Douanes préconise une dotation initiale de 50 milliards de francs CFA et la mise en œuvre de la recommandation de l’union africaine consistant à consacrer au moins 1% du budget à la recherche. Tout en privilégiant 4 secteurs : la médecine, l’agriculture, l’intelligence artificielle et l’alimentation.

Il veut également définir des caps d’amélioration de la qualité avec des objectifs à atteindre dans le temps. Pour les autres mesures phares, Camara veut renforcer de façon cyclique les capacités des acteurs de la recherche et de l’innovation ; Optimiser le fonctionnement des écoles doctorales ; Créer une adéquation entre la recherche et les enjeux sous régionaux et régionaux ; Créer une adéquation entre la recherche scientifique et le secteur privé.

L’élimination des UVS pour l'orientation des nouveaux bacheliers

Le leader de Pcs/Jengu-Tabax vise à développer l’Innovation, la Recherche et la Technologie à travers la CNAES (Concertation Nationale sur l’Avenir de l’Enseignement Supérieur) et le PADESR (Plan de Développement de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche) ; Remplacer le FIRST (Fonds d’Impulsion de la Recherche Scientifique et Technique) par un Fonds National de la Recherche et de l’Innovation (FNRI).

ADVERTISEMENT

« Concevoir un ensemble de politiques relatives à l’IA dans les domaines de la science, de la technologie, de l’innovation, de l’éducation… »

Boubacar Camara veut une orientation de tous les étudiants dans les universités en système présentiel. Dans son programme, le candidat veut l’élimination des UVS pour l'orientation des nouveaux bacheliers.

Il compte réserver les UVS aux masters et doctorat, aux professionnels et d’établir des pôles de recherche tenant en compte des nécessités des pôles économiques du Sénégal. Concernant l’Intelligence Artificielle (IA), l’économiste prévoit de concevoir un ensemble de politiques relatives à l’IA dans les domaines de la science, de la technologie, de l’innovation, de l’éducation, de la culture et de la politique de communication.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT