Périls en la demeure… [Opinion du Contributeur]

Des pas de géants vers l'escalade. Entre une opposition déterminée à participer à des élections législatives déterminantes et un pouvoir qui veut vaille que vaille l'en empêcher, il y a bien des soucis à se faire.

yewwi-askan-wi-place-de-lobelisque

Il y a bien péril en la demeure si l'on sait que tous les ingrédients pour un enlisement sont là. La justice est houspillée. Il y a longtemps qu'elle n'inspire plus confiance. Elle est si moche. On l'a défigurée. Si la dame, maîtresse de maison, pilier de la famille a perdu toute sa crédibilité, elle répugne. Elle n’est pas respectée. Elle ne donne plus envie de rester dans la demeure. La vie y est difficile. Elle y est étouffante. Et chacun a tendance à se faire justice.

La classe politique sénégalaise nous a habitués à des joutes oratoires acerbes. Elle est souvent au « front ». Beaucoup de morts ont accompagné la longue marche du Sénégal vers une démocratie qui danse le tango. Si cet « exemple démocratique » est partout chanté, c’était particulièrement du fait de ses deux alternances. Aujourd’hui, même si les secousses et les coups d’État sont présents dans une bonne partie de l’Afrique, il y a des références démocratiques comme le Cap-Vert, le Ghana qui n’ont rien à envier à notre pays.

Si on y prend garde, nous pouvons bien être victimes des maux qui accablent les autres. Nous ne sommes pas à l’abri des pires crises. Les événements de février-mars 2021 démontrent à suffisance que le Sénégalais est capable de violences, capable de bêtises et de violence. Les mêmes causes peuvent produire les mêmes effets. Le climat social est préoccupant. Au-delà de la conjecture mondiale, il y a bien nos difficultés domestiques bien de chez. Elles sont rendues plus aiguës par une gestion des affaires peu vertueuse. En dépit d’une conjoncture économique grave , il n’y a pas de mesures d'envergure prises pour soulager les populations déjà assommées par la pandémie de la Covid-19 et ses conséquences fâcheuses. Des risques ! Oui des risques !

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Agression de MNF: une autre journaliste alerte sur sa sécurité

Agression de MNF: une autre journaliste alerte sur sa sécurité

Kaolack : un corps sans vie découvert dans un puits !

Kaolack : un corps sans vie découvert dans un puits !

Le Kenya et Haïti signent un accord pour l'envoi de policiers dans l'île

Le Kenya et Haïti signent un accord pour l'envoi de policiers dans l'île

Haïti : Port-au-Prince subit la violence des gangs !

Haïti : Port-au-Prince subit la violence des gangs !

Tribunal de Commerce de Dakar : les contentieux en chiffres !

Tribunal de Commerce de Dakar : les contentieux en chiffres !

Naufrage à Saint-Louis : des migrants étaient attachés dans la pirogue

Naufrage à Saint-Louis : des migrants étaient attachés dans la pirogue

Chavirement d’une pirogue à Saint-Louis : six individus arrêtés

Chavirement d’une pirogue à Saint-Louis : six individus arrêtés

Agression de MNF: les acteurs de la presse s'insurgent et appellent à la mobilisation

Agression de MNF: les acteurs de la presse s'insurgent et appellent à la mobilisation

Sénégal : plus de 800 personnes atteintes de maladies rares !

Sénégal : plus de 800 personnes atteintes de maladies rares !

ADVERTISEMENT