Présidentielle 2024 : Aliou Mamadou Dia dévoile sa vision pour le Sénégal

C’est dans un format interview que le candidat du Parti de l’Unité et du Rassemblement (Pur), Aliou Mamadou Dia, s’est révélé au public. C’était en présence du guide religieux et président du Pur, Serigne Moustapha Sy et des militants et sympathisants qui ont fait le déplacement. Ils viennent d’un peu partout du pays pour découvrir leur candidat.

Aliou-Dia-nouveau-representant-residant-du-PNUD-au-Cameroun

Interpellé par la journaliste Oumy Ndour sur ses ambitions pour le pays, le candidat de ce parti d’opposition souligne que sa priorité est d’alléger la souffrance des Sénégalais par la réduction du pouvoir d’achat. « Depuis quelques années, nos chers concitoyens sont plongés dans le désarroi avec une flambée du coût de la vie face à un pouvoir d’achat qui s’érode chaque jour davantage, une inflation institutionnelle entraînant un train de vie dispendieux de l’Etat, une société déchirée et divisée face à des crises multiples ainsi qu’une rupture du contrat social entre les citoyens et leurs différentes institutions », affirme l’ex-agent du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD).

Outre la lutte contre la vie chère, Aliou Mamadou Dia s’engage également à redonner l’espoir à la jeunesse sénégalaise. « Aujourd’hui, nos jeunes meurent dans l’émigration clandestine. Si cette situation n’interpelle aucun dirigeant, c’est méconnaître les enjeux », souligne le géographe. Il compte ainsi mettre l’accent sur la formation des jeunes. « Il faut que nos jeunes soient qualifiés pour qu’ils puissent trouver un emploi », indique le candidat du parti Pur.

Il promet aussi de renforcer le climat des affaires en attirant plus d’investisseurs. M. Dia regrette cependant la dévalorisation du tissu industriel. « Nos grandes industries ont été dilapidées au profit des investisseurs étrangers », s’indigne le lieutenant de Serigne Moustapha Sy. Convaincu par ailleurs que le train de vie de l’Etat est énorme, Aliou Mamoudou Dia s’engage à porter le nombre de membres de son gouvernement à moins de 30 ministres.

Le candidat du Pur est d’avis que le temps de la volonté et de l’action est venu pour la réconciliation et la cohésion de la nation, le rétablissement de l’état de droit, l’unité de la république et surtout pour le développement durable et inclusif. « Soyez prêts pour le rendez-vous du 25 février 2024 afin que nous réalisions ensemble notre rêve d’un Sénégal nouveau. Nous en sommes capables car ensemble, nous pourrons soulever des montagnes et réaliser ce qui semblait impossible jusque-là », souligne Aliou Mamadou Dia.

Il en appelle ainsi à toutes celles et tous ceux qui ne veulent pas simplement guetter dans la pénombre une lueur d’espérance mais qui veulent véritablement l’incarner pour sortir notre pays de l’ombre et des incertitudes qui accablent son envol.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT