Yewwi Askanwi "poursuit" Macky et Djibril Ngom pour haute trahison

L'opposition a lancé une pétition contre le président Macky Sall et déposé une plainte contre le député Djibril Ngom.

Djibril Ngom reçu par le président Macky Sall au Palais

...

La pétition pour la procédure de mise en accusation de Macky Sall devant l’Assemblée Nationale est mise en branle. Yewwi Askan Wi, qui est l’initiateur de la pétition, veut que le chef de l’Etat soit attrait devant la Haute cour de justice pour «haute trahison».

Selon Sonko et Cie, «le président de la République, Macky Sall, en recevant au palais présidentiel et en couvrant d’honneurs Djibril Ngom, qui a volé, falsifié et entaché de vices les documents officiels d’investiture de la coalition Yewwi Askan Wi de Matam, s’est rendu commanditaire et complice des délits réprimés par le Code pénal sénégalais d’association de malfaiteurs (art 238), faux et usage de faux (art 137), violation de mandat (art. 379) et abus de confiance (art. 383) commis par ce dernier».

«En participant à un complot électoral, Macky Sall s’est rendu responsable du délit d’atteinte à la Constitution, sanctionné par l’art 105 du Code pénal, de manquement grave aux obligations de sa fonction et de violation des devoirs de sa charge, et devient donc passible des sanctions pour haute trahison prévues par l’art. 101 de la Constitution», souligne Déthié Fall.

Quid de Djibril Ngom qui avait fui avec les listes de Yewwi avant d’être reçu en audience par le chef de l’Etat ? La coalition Yewwi Askan wi (Yaw) est passée à l'acte. Elle a effectivement porté plainte contre Djibril Ngom, qui s'était enfui avec ses listes à Matam, pour abus de confiance, faux et usage de faux et escroquerie. La procédure a été intentée devant le procureur de Matam.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT