Adama Faye, frère de la première Dame, Marième Faye Sall a réagi à l’affaire Sonko accusé de viols et menaces de mort par la masseuse Adji Sarr. Et c’est pour prendre la défense du leader de Pastef.

Le frère de l’épouse du Chef de l’Etat déplore que Sonko soit pris comme « prétexte pour vilipender, faire dans la médisance et même tenter de liquider publiquement, moralement un citoyen sénégalais ». « Et Dieu sait combien de personnes, des autorités ont fait bien pire que lui (ndlr: Sonko) y compris l'État, a-t-il déclaré, dans un entretien avec La Tribune. « Celui qui n'a jamais fauté jette la première pierre. Sûr que certains d'en haut se garderont de le faire », a-t-il soutenu D'après Adama Faye, « les hommes politiques ont dans ce dossier, l'occasion rêvée pour rendre digne cette mission noble qui est de faire la politique au sens véritable du terme, pour ne pas faire croire que faire de la politique, c'est donner des coups bas, en recevoir et encore en donner sans aucune forme de principes. »