Quand le frère de la première dame soutient Sonko

Autant dire qu'il s'agit d'un soutien des plus inattendu.

Marième-Faye-et-Macky-Sall

Adama Faye, frère de la première Dame, Marième Faye Sall a réagi à l’affaire Sonko accusé de viols et menaces de mort par la masseuse Adji Sarr. Et c’est pour prendre la défense du leader de Pastef.

Le frère de l’épouse du Chef de l’Etat déplore que Sonko soit pris comme « prétexte pour vilipender, faire dans la médisance et même tenter de liquider publiquement, moralement un citoyen sénégalais ». « Et Dieu sait combien de personnes, des autorités ont fait bien pire que lui (ndlr: Sonko) y compris l'État, a-t-il déclaré, dans un entretien avec La Tribune. « Celui qui n'a jamais fauté jette la première pierre. Sûr que certains d'en haut se garderont de le faire », a-t-il soutenu D'après Adama Faye, « les hommes politiques ont dans ce dossier, l'occasion rêvée pour rendre digne cette mission noble qui est de faire la politique au sens véritable du terme, pour ne pas faire croire que faire de la politique, c'est donner des coups bas, en recevoir et encore en donner sans aucune forme de principes. »

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Le fils de ce ministre percute un scootériste, il conduisait un véhicule du Palais

Le fils de ce ministre percute un scootériste, il conduisait un véhicule du Palais

Afrique de l'Ouest et du Centre : plus de 80% des citoyens veulent une monnaie unique

Afrique de l'Ouest et du Centre : plus de 80% des citoyens veulent une monnaie unique

Pape Diouf immortalisé en Côte d’Ivoire

Pape Diouf immortalisé en Côte d’Ivoire

CAN 2025 : la CAF retire l'organisation à la Guinée

CAN 2025 : la CAF retire l'organisation à la Guinée

Rentrée des classes : 3.810.000 élèves et 91.967 enseignants attendus

Rentrée des classes : 3.810.000 élèves et 91.967 enseignants attendus

Affaire Kalifone : L'avocat de Adja Thiaré devant le Conseil de discipline

Affaire Kalifone : L'avocat de Adja Thiaré devant le Conseil de discipline

Santé : une grève illimitée envisagée

Santé : une grève illimitée envisagée

Burkina : Ibrahim Traoré proclamé président, Damiba déchu

Burkina : Ibrahim Traoré proclamé président, Damiba déchu

'Je reparlerai à Macky quand il ne sera plus Président'

'Je reparlerai à Macky quand il ne sera plus Président'