Affaire Madiambal-Teliko : La Cour suprême enquête

Entre le Patron du groupe Avenir communication et l’ex président de l’Union des Magistrats du Sénégal (UMS), c’est suite et pas fin.

3 mois ferme pour Madiambal

Entre le Patron du groupe Avenir communication et l’ex président de l’Union des Magistrats du Sénégal (UMS), c’est suite et pas fin.

La Cour suprême qui a donné suite à la plainte de Madiambal Diagne va ressusciter sa Commission d’instruction (CI). Celle-ci va procéder à une véritable instruction du dossier en menant une enquête avant de passer à un procès.

La Commission d’instruction est composée de trois membres désignés par le premier président de la Cour-suprême. Il s’agit d’un magistrat plus ancien et deux autres qui feront office de conseillers ainsi que des suppléants. Souleymane Teliko est poursuivi pour des accusations de viol proférées contre le journaliste, lors d’une audience correctionnelle le 4 juin 2021. Invité dans une émission de télévision, juste après son procès en première instance où il avait été condamné à 3 mois ferme, le journaliste annonçait avoir déposé une lettre sur la table du ministère de la Justice, conformément au statut des magistrats, pour une autorisation de poursuite contre Téliko. Et, il a finalement obtenu gain de cause. Le patron de presse a écopé d’une condamnation de 6 mois de prison dont 3 mois ferme et d’une amende de 500 mille F CFA et 5 millions à titre de dommages et intérêts dans le procès pour diffamation l’opposant au juge Téliko.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT