Décès de François Mancabou : une 'mort accidentelle' selon l'Hôpital Principal de Dakar

L’hôpital Principal de Dakar établit la «mort accidentelle» suite au décès de François Mancabou, membre présumé de la "Force spéciale" accusée de complot contre l'Etat et de mise en danger des populations.

Avis-de-décès-François-Mancabou

« François Mancabou a été arrêté le 17 juin 2022 en bonne santé et a atterri au bloc opératoire », avait déploré son avocat Patrick Kabou, hier. Et ce jeudi 14 juillet, le décès du présumé membre de la Force spéciale est annoncé par ses proches. Depuis, les organisations de défense des Droits de l’homme exigent une autopsie pour déterminer les circonstances de cette disparition.

Pendant ce temps, un avis de décès établi à l’hôpital Principal de Dakar, et signé le mercredi 13 juillet par le médecin-capitaine le docteur François Ndiaye, fait état d'une "mort accidentelle" survenue le même jour, à 22h40 mn y est mentionnée.

François Mancabou a été la seule personne à n’avoir pas été inculpée et placée sous mandat de dépôt dans l’affaire dite "Force spéciale". Car ce dernier aurait été blessé lors de sa garde à vue. Il était interné à l’hôpital Principal de Dakar depuis le 25 juin dernier.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT